fbpx
Search
vendredi 18 janvier 2019
  • :
  • :

Côte d’Ivoire – Gabon : Un émissaire de Bongo venu réaffirmer au Chef de l’Etat « les liens de fraternité qui ont toujours unis les deux peuples »

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les liens entre la Côte d’Ivoire et le Gabon sont toujours au beau fixe. Et les récentes accusations portées contre des ivoiriens dans le cadre de l’élection présidentielle gabonaise n’y ont rien changé. Pour preuve, la visite à Abidjan du ministre de l’Intérieur gabonais, le mercredi 14 septembre 2016.

Pacôme Moubelet Boubeya, était porteur d’un message « d’union et unité » du Président Gabonais, Ali Bongo. Il était question pour lui donc, de réaffirmer « les liens de fraternité qui ont toujours unis les deux peuples ».

Entretien entre le Chef de l'Etat et les ministre gabonais de l'Intérieur Crédit Photo : Présidence

                      Entretien entre le Chef de l’Etat et les ministre gabonais de l’Intérieur Crédit Photo : Présidence

Le 30 août dernier, le Gabon, dans le cadre de l’élection présidentielle, avait pointé du doigt des « ingérences étrangères multiples ». Le porte parole du gouvernement gabonais faisait allusion aux proches de Président Ivoirien, notamment son conseiller Mamadi Diané, l’accusant d’avoir comploté pour « faire démissionner des membres de la commission électorale  par corruption ». La réaction du Chef de l’Etat ivoirien ne s’est pas faite attendre. La même journée, il a mis fin aux fonctions de M. Diané, montrant ainsi que son action était un acte isolé. Une décision du Chef de l’Etat, qui  selon l’émissaire du Président Gabonais, a eu le mérite de lever tout équivoque.

Lire Aussi : Côte d’Ivoire – Gabon: Un Conseiller Spécial du Président Ouattara démis de ses fonctions pour avoir voulu ”mettre la pagaille totale

« Le Président  a pris les décisions qui s’imposaient pour qu’il n’y ait pas de doute possible ni d’interprétation sur le fait que certaines de ces personnes travaillaient à la présidence »,

déclare t- il, soulignant par ailleurs que « Les relations ne peuvent être entamées ».

Le Gabon est toujours en attente d’une résolution à la crise post électorale. M. Moubelet Boubeya, a par ailleurs démenti être venu demander la médiation de la Côte d’Ivoire dans cette crise.

 « Ce genre de discussions se dérouleraient directement entre les deux chefs d’Etat si elles devaient avoir lieu »,  explique t- il.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *