fbpx

Côte d’Ivoire : « Il est temps que le PDCI-RDA ait son candidat » Kouadio Konan Bertin

Samedi 06

Kouadio Konan Bertin, ex-député de la commune de Port-Bouêt et candidat malheureux à la présidentielle de 2015, a demandé que le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) désigne son candidat pour les futures élections présidentielles. C’est au cours de l’émission  »instant vérité » sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne(RTI 1) que ce cadre du PDCI-RDA a tenu ces propos.

Kouadio Konan Bertin, se plaignant de l’illisibilité des lignes de sa formation politique, a plaidé pour que le futur jocker, pour les élections présidentielles de 2020, soit connu le plus tôt possible afin de peaufiner des stratégies pour la victoire du PDCI en 2020. « La victoire d’un parti politique se construit avec une stratégie autour d’un candidat », a soutenu Kouadio Konan Bertin, ajoutant que qu’ « il est temps que le PDCI ait son candidat pour les élections présidentielles de 2020 ».

Kouadio Konan Bertin, membre du bureau politique du PDCI-RDA /  ©   DR

Ce cadre et membre du bureau politique de PDCI-RDA, a indiqué qu’il existe une cacophonie au sein de son parti à cause du brouillard politique servi aux militants par les premiers responsables du parti.

A la question des savoir quelle est sa position face aux mésententes qui existent dans son parti, l’ancien député a précisé que sa position est celle du PDCI-RDA, poursuivant, il a invité les responsables du PDCI à organiser la convention afin de « désigner un candidat pour les futures échéances présidentielles de 2020 ».

Parlant de son mutisme actuel, KKB a indiqué ceci : « Quand je parle, ça cause problème. Quand je ne parle pas, il y a problème », ajoutant qu’il est « un soldat éclairé qu’on refuse d’écouter ».

Rappelons que Kouadio Konan Bertin, Yasmine Ouegnin, actuelle député de la commune de Cocody (Abidjan) et plusieurs autres cadres, se sont opposés à l’appel de Daoukro en 2014, permettant à Alassane Ouattara de briguer un second mandat en 2015 par le soutient du PDCI-RDA. Ce fameux appel, émanait d’un accord prévoyant une alternance politique entre le PDCI et le régime au pouvoir en 2020.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *