Côte d’Ivoire : L’Ambassade des États-Unis finance des Projets de Développement communautaire

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

L’Ambassade des États-Unis a octroyé des Fonds pour financer des projets de développement communautaire et des activités génératrices de revenus pour plusieurs réfugiés rapatriés. À travers son programme spécial Self-help, sept projets recevront un financement d’un montant total de 60.000 $, soit 35. 280.000 F CFA. Un autre projet au titre du programme Julia Taft Refugee recevra la somme de 25.000 $, soit 14.700.000 F CFA.

Le programme Self-Help de l’ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire fournit plus de 2 millions de dollars en aide aux communautés rurales partout dans le pays. Ce programme qui est entré en vigueur depuis 1982, apporte une assistance aux communautés qui présentent des propositions de projets, avec d’importantes contributions en nature telles que la main-d’œuvre et le matériel.

L’Ambassade des États-Unis a octroyé des Fonds pour financer des projets de développement communautaire et les activités génératrices de revenus pour les réfugiés rapatriés. © : regionale.info

L’Ambassade des États-Unis a octroyé des Fonds pour financer des projets de développement communautaire et les activités génératrices de revenus pour les réfugiés rapatriés. © : regionale.info

Selon le chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis, M. Adrew Haviland, « les meilleurs projets de développement viennent de la communauté. Ils sont proposés par la communauté, appartiennent à la communauté, et impliquent un important investissement de la part des membres de la communauté ».

Au total, les sept projets comprennent la réhabilitation et l’agrandissement des établissements scolaires portés par l’Union des Ressortissants de Diacohom, l’achat d’un équipement devant permettre aux artisans de diversifier leurs activités et produire des articles plus spécialisés. Quant à la communauté villageoise de Yaokro, San Pedro, la Coopérative agricole « Unité » de Duekoué et la Mutuelle de Développement Economique et Social à Singouin dans la région de Man, elles ont opté pour l’achat d’un équipement agricole qui contribuera à améliorer la plateforme agricole et la santé de leurs populations.

Lire aussi : L’Ambassade des Etats-Unis lance la première édition du STEM CAMP dédiée aux jeunes filles

La Mutuelle pour le Développement Economique, Social et Culturel de Ouatte (MUDESCO), réhabilitera l’école existante et ses installations. L’Association des personnes âgées, MôCrôba, améliorera à travers son projet, l’accès à l’eau potable par l’installation de pompes hydrauliques dans 12 villages de la région de Séguéla. Enfin, le dernier projet qui est la Plateforme des Organisations de jeunesse de Duékoué (POJED), initiera une ferme avicole qui sera gérée par une coopérative nouvellement créée et composée de 150 réfugiés revenus en Côte d’Ivoire et 50 autres jeunes représentants les différentes communautés de Duékoué. Pour le POJED, leur projet vise à fournir une source de revenus aux réfugiés rapatriés récemment et à promouvoir la cohésion sociale entre les réfugiés et les autres habitants de Duekoué.

Lire aussi : L’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a organisé une conférence sur le rôle des femmes contre l’extrémisme violent

À travers l’implémentation de ses projets, le gouvernement américain a félicité toutes ces organisations pour les initiatives prises en faveur de l’amélioration des conditions de vie des personnes au sein de leurs communautés, et pour avoir démontré leur engagement à améliorer l’indépendance sociale et économique de leurs populations à travers des actions concrètes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *