Tecno-Canon cx pro

Côte d’Ivoire : Les journées portes ouvertes afin de présenter l’enseignement Technique au grand public

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La cérémonie d’ouverture des journées portes-ouvertes ETFP (Enseignement Technique et Formation Professionnelle) a eu lieu  ce jeudi 18 janvier 2018 au foyer du Lycée Technique d’Abidjan. La cérémonie s’est déroulée sous le parrainage du ministre de l’éducation nationale Madame  Kandia Camara.

Les journées portes ouvertes initiées par le SE-ETFP (Secrétariat d’État chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle) se dérouleront du 18 au 19 Janvier. L’objectif de ces journées est de faire connaître et mettre en avant le système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Elles visent également à rapprocher les ivoiriens de ce système et à communiquer sur ses avantages.

Longtemps en Côte-d’Ivoire ce système a été considéré comme le réservoir des élèves médiocres et bannis du système classique. Lors de ces journées les débouchés de l’enseignement technique seront présentés au grand public.  La cible de cet évènement est  entre autre les élèves, les jeunes déscolarisés, les parents d’élèves et les entreprises.  

Touré Mamadou - secrétaire d'État chargé de l'enseignement technique et de la Formation Professionnelle

Touré Mamadou

Pendant ces deux jours, le public obtiendra toutes les informations concernent les besoins de formation, pour leur insertion dans la vie active et favoriser leur promotion socio-professionnelle.  Ces informations sont entre autres :

  • les conditions d’accès dans les écoles d’enseignement technique et professionnel,  
  • les filières, les diplômes qui sanctionnent les formations professionnelles 
  • la liste des établissements professionnels.

Expositions, entretiens entre acteurs du système et visiteur meubleront ces journées. 

Pour ces journées, Outre Abidjan, sept localités ont été retenues pour abriter des rencontres éclatées. Ce sont Bouaké, Daloa, Gagnoa, Man, Korhogo, San Pédro et Yamoussoukro.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *