fbpx

Côte d’Ivoire : Ouattara dit non à la réforme de la CEI avant les élections locales

Samedi 06

De retour au pays après un séjour en Chine, Alassane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien, a fait des clarifications sur la réforme de la Commission Électorale Indépendante (CEI) et le report des élections locales du 13 octobre prochain, souhaité par le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire et l’opposition.

Le président Alassane Ouattara, s’est prononcé hier mercredi 5 septembre, sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI), sur les points clé de l’actualité ivoirienne. Lors de son point de presse, Alassane a précisé que la date des élections locales prochaines est maintenue et a indiqué que la réforme de la CEI concerne que l’élection présidentielle de 2020. «

Non cela n’est pas possible déjà en mi-août le président du PDCI-RDA m’avait saisi pour souhaiter éventuellement un report des élections suite à notre entretien (…) du 8 août. Je lui avais écrit et je lui ai répondu que je lui avais dit que la réforme de la composition de la commission électorale indépendante concernait que les élections présidentielles de 2020 » a-t-il indiqué.

                Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire / © DR

Rappelons que la demande du report des élections locales et la réforme de la CEI a été faite par le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ex-allié du Rassemblement Des Républicains (RDR), du Front Populaire Ivoirien (FPI) et tous les partis de l’opposition ivoirienne. 

Les électeurs seront appelés à aller aux urnes le 13 octobre prochain pour élire les différents maires et conseillers régionaux sur la base d’une CEI contestée par l’opposition et la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *