Search
lundi 26 février 2018
  • :
  • :

CÔTE D’IVOIRE : Partenariat durable entre un chocolatier français et producteurs de Cacao

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les producteurs de Cacao ivoirien et le chocolatier français Cémoi ont initié le mercredi 16 mai 2016, une campagne qui vise à planter 1,45 million d’arbres dans les champs de cacao en Côte d’Ivoire.

L’objectif de ce partenariat entre les producteurs de cacao et le chocolatier français est de mettre fin à la déforestation et le changement climatique qui reste un frein au développement du cacao. Intitulé « programme transparence cacao », cette campagne a pour but de mettre en place une nouvelle reconstitution de forêts. Le programme prévoit une plantation de 1,5 million d’arbres dans les champs de cacao. Estimé à plus de six milliards de FCFA, soit 9 millions d’euros, ce partenariat public-privé a été rendu possible grâce au concours du conseil du café-cacao de Côte d’Ivoire et le groupe français, producteur de chocolat. Cette campagne s’établira sur une période de cinq ans

Un accord entre un chocolatier français Cémoi et les producteurs pour une cacaoculture durable

                      Un accord entre un chocolatier français Cémoi et les producteurs pour une cacaoculture durable

La Côte d’Ivoire est le premier pays producteur de cacao au monde. Ce produit représente plus de 40 % des parts du marché mondial. Il contribue à plus de 15 % du produit ivoirien brut (PIB) du pays. En Afrique de l’Ouest, c’est plus de deux tiers des emplois qui vivent de cette culture.

Pour les deux parties, ce partenariat public-privé viendra donner un véritable coup d’accélérateur à la lutte contre la déforestation et le changement climatique grâce à la plantation de 1,5 million d’arbres qui permettra de renouveler le parc forestier ivoirien. Pour le ministre ivoirien en charge de l’environnement et du développement durable, Rémi Allah-Koaudio, cette initiative est à saluer. Pour lui, la question de la reconstitution de la forêt ivoirienne demeure un atout majeur pour le maintien de la culture du cacao en Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI : Les perspectives de production s’améliorent pour le Cacao ivoirien

Pour le directeur général du groupe Cémoi, ce programme est une initiative qui permettra d’augmenter le revenu des producteurs de cacao, et de se projeter dans l’avenir vers une cacaoculture beaucoup plus durable. C’est au total, 100 coopératives qui recevront un financement pour le couvert végétal favorable à la cacaocluture.




2 thoughts on “CÔTE D’IVOIRE : Partenariat durable entre un chocolatier français et producteurs de Cacao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *