Côte d’Ivoire — Statut de l’opposition : L’examen du projet de loi reporté

Les députés de la commission des affaires générales et institutionnelles de l’Assemblée nationale ont proposé le report de la date de l’examen du projet de loi portant statut de l’opposition, nous a rapporte l’AIP. 

 
Vu l’importance du projet de loi, les députés des 5 groupes parlementaires composant l’Assemblée nationale, par la voix du député Amadou Soumahoro, président du groupe parlementaire RDR , ont demandé du temps afin d’examiner en profondeur les textes régissant ce projet de loi.
 
« Vu l’importance du présent projet de loi qui traite de la notion d’opposition politique (…), vu l’impact du présent projet de loi sur la vie politique de la Nation (…) l’Assemblée nationale, expression de la volonté du peuple, voulant accomplir pleinement sa mission de législateur. Les groupes parlementaires demandent le report de l’examen à une date ultérieure afin de donner au parlement le temps d’une analyse plus approfondie »,
 
a déclaré le porte-parole des 5 groupes parlementaires à savoir l’UDPCI, PDCI, RDR, Dialogue et Espérance,
 
Déjà, le 06 avril 2016, le gouvernement de Côte d’Ivoire adoptait en Conseil des ministres un projet de loi portant sur le statut de l’opposition politique.
 
Ce projet de loi définit le cadre légal d’exercice des partis et groupement politique, institue un chef de l’opposition et fixe les règles et procédures qui permettent de designer ce chef de l’opposition
 
avait soutenu le porte-parole du gouvernement, ministre de l’Économie numérique et de la Poste, Bruno Koné.
 
 
À noter que les députés de la commission des affaires sociales et culturelles ont reçu ce lundi, la visite du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, venu plaider en faveur de ce projet de loi.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *