CÔTE D’IVOIRE/ UE : Les parlementaires ivoiriens autorisent la ratification de l’APE

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Au cours de la session parlementaire du 10 août 2016, les parlementaires ivoiriens ont autorisé la ratification d’un Accord de partenariat économique (APE) intérimaire entre l’Union européenne et l’État de Côte d’Ivoire.

Cette décision vient d’entériner l’ambition du gouvernement ivoirien qui avait affiché cette volonté lors de son conseil de ministres le 3 août. Selon le ministre chargé de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly, l’Union européenne avait prorogé la mise en œuvre de l’APE régional qui autorisait la Côte d’Ivoire au libre accès de son marché sans droit de douane jusqu’au 1er octobre 2016.

Selon le ministre chargé de l'Intégration africaine, Ally Coulibaly, l'Union européenne avait prorogé la mise en œuvre de l'APE régional qui autorisait la Côte d'Ivoire à le libre accès à son marché sans droit de douanes jusqu'au 1er octobre 2016.  © : DR

Selon le ministre chargé de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly, l’Union européenne avait prorogé la mise en œuvre de l’APE régional qui autorisait la Côte d’Ivoire à le libre accès à son marché sans droit de douanes jusqu’au 1er octobre 2016. © : DR

L’Union européenne qui constitue la première destination de choix des produits de matières premières ivoiriens dont le café, le cacao, la banane, la conserve de thon est le premier partenaire commercial du pays. Il apparaît important pour le gouvernement ivoirien de bénéficier du régime préférentiel douanier pour toutes ses exportations. Pour rappel, la Côte d’Ivoire a échangé 4 653,4 milliards FCFA, soit plus de 7,09 milliards d’euros, de marchandises en 2015.

Le ministre a toutefois mentionné que la ratification permettra à la Côte d’Ivoire d’être plus compétitive, vu les offres proposées par les pays d’Amérique latine qui proposent les mêmes matières premières sur le marché européen.

Pour rappel, La Côte d‘Ivoire et l’Union européenne ont signé le 26 novembre 2008 un Accord de Partenariat économique intérimaire. Au-delà des aspects purement commerciaux, cet Accord contient les dispositions d’un partenariat pour le développement. Bien qu’elle n’ait pas encore ratifié l’accord, et en attendant la signature de l’APE régional, la Côte d’Ivoire bénéficie encore du régime de Réglementation de l’accès au marché (Market Access Regulation) dans ses exportations vers l’UE, à des conditions plus favorables que celles qu’offre le Système de préférences généralisées (SPG).




One thought on “CÔTE D’IVOIRE/ UE : Les parlementaires ivoiriens autorisent la ratification de l’APE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *