Search
dimanche 17 décembre 2017
  • :
  • :

Côte d’Ivoire/Cacao : La production ivoirienne pourrait dépasser la barre de 2 millions de tonnes en 2017

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur la production du Cacao ivoirien vient d’être publié. Le premier producteur de fèves de cacao au monde, pourrait atteindre la barre de plus de 2 millions de tonnes pour la campagne 2016-2017. La Côte d’Ivoire pourrait ainsi connaitre une augmentation de plus de 400 000 tonnes de sa production par rapport à l’année 2015-2016.

Le rapport de la Banque mondiale précise que « La baisse des prix (du cacao) est en partie compensée par une récolte exceptionnelle prévue atteindre 1,98 million de tonnes contre 1,6 million en 2015-2016 ». La baisse des cours mondiaux du cacao dû à la hausse de la production ivoirienne avait conduit à une certaine morosité sur le marché du cacao. Rappelons que la production ivoirienne représente plus de 40 % de la production mondiale.

                Côte d’Ivoire/Cacao : La production ivoirienne pourrait dépasser la barre de 2 millions de tonnes en 2017. © : DR

D’ailleurs, l’État ivoirien a revu sa stratégie de développement pour sa production du cacao. Ainsi, par le biais du Centre national de recherche agronomique (CNRA), des chercheurs ivoiriens ont pu mettre en place une toute nouvelle variété de cacao hybride appelée « Cacao Mercedes », qui offre une précocité de croissance et un fort rendement.

Lire aussi : Baisse du prix du cacao : Le gouvernement ivoirien réduit les dépenses publiques de 10 %

La baisse du prix du cacao a eu un impact sur le budget national, dont une partie est alimentée par la fiscalité de cette culture. De 1100 FCFA, le prix bord champ du kilogramme de cacao est passé à 700 FCFA pour la campagne intermédiaire 2016-2017.

Lire aussi : Baisse des prix du cacao : 51 pays producteurs en conclave à Abidjan

De plus, ce sont des sacrifices énormes que le gouvernement a dû prendre pour respecter sa promesse de donner 60 % du prix international aux paysans. Les pertes liées à cette mesure sont estimées à environ 43,4 milliards de francs CFA. L’État ivoirien a aussi renoncé à la taxe d’enregistrement auprès du fisc qui est de 5 % et la réduction d’autres taxes.



One thought on “Côte d’Ivoire/Cacao : La production ivoirienne pourrait dépasser la barre de 2 millions de tonnes en 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.