Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Côte d’Ivoire/Mont Péko : un appui financier de deux millions de dollars US a été octroyé pour des actions humanitaires

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS
L’Organisation des Nations unies à travers Le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) vient d’octroyer un appui financier d’un montant d’environ deux millions de Dollars US pour l’« amplification » des actions humanitaires au profit des populations déguerpies de la réserve naturelle du Mont Péko. Cette information a été donnée par le comité de coordination élargi pour la gestion du dossier.
Le gouvernement ivoirien, dans le cadre de sa politique de restauration du couvert forestier a entrepris depuis 2013 la reprise en main des forêts classées, des parcs et réserves sur toute l’étendue du territoire. Concernant le parc du Mont Péko, l’opération est rentrée dans sa phase active courant juillet 2016 (date butoir accordée par les autorités ivoiriennes pour finaliser l’opération d’évacuation), après plusieurs campagnes d’information et de sensibilisation.
Côte d’Ivoire/Mont Péko : un appui financier de deux millions de dollars US a été octroyé pour des actions humanitaires © : DR

Côte d’Ivoire/Mont Péko : un appui financier de deux millions de dollars US a été octroyé pour des actions humanitaires © : DR

Au total 25 000 personnes ont été évacuées du parc qui vivent dans des villages riverains peuplés de 21 000 âmes soit un total global de 47 151 personnes à qui le gouvernement ivoirien, aidés de ses partenaires, apportent une assistance humanitaire. Les actions sont coordonnées par les démembrements du comité de coordination élargie, présidée par la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l’Indemnisation des victimes, Pr Mariatou Koné.

Le comité tenait, au cabinet de la ministre de la Solidarité, sa traditionnelle réunion mensuelle, la 7ème, traitant de questions humanitaires. Les membres ont été informés de ce que l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) effectuera une mission d’évaluation des besoins et procédera au rapatriement des personnes volontaires dans leurs pays d’origine. Quelque 16576 ressortissants burkinabés notamment intègrent les déguerpis du Mont Péko dont 3000 ont exprimé la volonté de regagner leur patrie.

Un comité mixte ivoiro-burkinabè effectuera une mission dans les prochaines semaines pour évaluer la situation post évacuation ainsi que des risques associés à court, moyen et long terme conformément aux recommandations du cinquième traité d’amitié et de coopération qui s’est tenu le 31 juillet 2016 à Yamoussoukro.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *