Search
mardi 18 décembre 2018
  • :
  • :

Côte d’Ivoire/sport : le ministère à la recherche de 330 millions $ pour le financement de sa politique nationale 2016-2020

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le ministre ivoirien des Sports et des Loisirs, Monsieur Albert François Amichia, a annoncé lors d’un séminaire les ressources financières qu’il faudra pour boucler la politique nationale des sports pour la période 2016-2020. Cette ressource additionnelle est estimée à 197 644 558 341 FCFA (environ 336,4 millions $).

Il s’agit pour le ministère du Sport de compléter les ressources existantes provenant du gouvernement ivoirien qui est de 180 355 441 659 FCFA (environ 307 millions $). Selon lui, il faudra axer la stratégie de recherche de financement vers le secteur privé pour parvenir à mettre en place toutes les réformes souhaitées.

Le ministre ivoirien des Sports et des Loisirs, Monsieur Albert François Amichia, a annoncé lors d’un séminaire les ressources financières qu’il faudra pour boucler sa politique nationale des sports pour la période 2016-2020. Cette ressource additionnelle est estimée à 197 644 558 341 FCFA (environ 336,4 millions $). © : DR

À cet effet, des ébauches de solutions ont été émises par ledit ministère. Il faut renforcer des partenariats stratégiques avec la confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, qui est l’organisation patronale du secteur privé en Côte d’Ivoire. Des propositions ont été suggérées à propos de l’environnement juridique et fiscal devant mener à une meilleure organisation et à la professionnalisation du sport en Côte d’Ivoire.

Toutefois, les participants ont pointé du doigt quelques problèmes qui minent le secteur des sports. Toute la contribution du secteur privé dans le domaine du sport est de 10 %. Les droits de télévision restent quasi faibles. Ils notent également l’absence totale d’une vraie industrie formelle du sport.

Il a été notamment relevé : l’insuffisance de la contribution du secteur privé dont la part constitue moins de 10 % du financement global du sport ; la faiblesse de contribution des droits de télévision ; l’absence d’une industrie formelle du sport ; la gestion généralement informelle, confuse et opaque des fédérations ; le déficit d’organisation nécessaire à une politique de sponsoring ; la difficulté de mobilisation du public de façon continue autour des compétitions sportives ; la qualité approximative des compétitions ; et enfin, l’insuffisance des subventions allouées au sport.

Notons que la politique nationale des sports en Côte d’Ivoire s’oriente autour de six (6) axes stratégiques. Il s’agit du renforcement du cadre réglementaire du sport ; le développement de l’offre des infrastructures sportives ; la promotion de la pratique du sport ; la promotion de l’industrie du sport ; le financement du sport ; et enfin, le développement de l’offre de formation. Le coût global est estimé à 678 milliards FCFA, 643 ;4 millions $.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *