Search
jeudi 22 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Cours du mercredi : Les clarifications de Kandia Camara

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS
La ministre de l’éducation nationale a apporté des clarifications sur l’arrêté ministériel instituant le mercredi au nombre des jours d’école au primaire. Madame Kandia Camara était l’invitée, ce 15 septembre, de la tribune « les rendez vous du gouvernement » du centre d’informations de communication gouvernementale.

Cette reforme, la ministre l’explique par les difficultés que certains écoliers éprouvent dans certaines matières comme les mathématiques et l’écriture, car dit-elle, l’ancien emploi du temps consacrait peu de temps à l’enseignement de ces matières.

« Avec quatre jours de cours, les instituteurs n’ont que 20 minutes pour enseigner l’écriture, la lecture et le calcul au CP.Or, nous voulons des enfants compétitifs. Le nouvel emploi du temps permettra d’aider ceux en difficulté de surmonter leurs insuffisances. Ces instituteurs auront 200 jours de repos, ce n’est donc pas du travail supplémentaire » , explique Mme Kandia Camara.

Chez les instituteurs, cette décision ne semble pas réunir une adhésion totale. Pour M. Mesmin Komoé, secrétaire général du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leur Droit (MIDD), cette décision est très mal venue.

Lire Aussi : Enseignement primaire : mercredi, désormais jour d’école

» Que le mercredi soit un jour ouvrable pour nous est très nuisible. Nous le dénonçons, le confirmons et le maintenons. Parce que nous sommes les techniciens de la chose et nous savons de quoi nous parlons », soutiens t-il.

Une argumentation, que la ministre juge non pédagogique. Par ailleurs, poursuit-elle, une quarantaine de syndicats ont été avisés de l’entrée en vigueur de cette mesure.

« Nous le disons haut et fort, avant de mener une réforme, nous en parlons avec les enseignants à travers les syndicats » dont « 40 au moins ont été informés » sur les « 76 que compte le ministère de l’Éducation nationale »

Au cours de son intervention, Mme Kandia, au aussi fait le bilan des actions menées dans le secteur de l’éducation depuis 5 ans. Il s’agit entre autres de l’harmonisation des coefficients des matières aussi bien à l’examen qu’en classe, du retour de l’uniforme, de l’admission au CEPE, et à l’entrée en 6e avec 85 points, la construction de 19 249 salles de primaires, de 170 établissements scolaires et de 100 logements de maître…



Web redacteur ; Journaliste Radio


3 thoughts on “Cours du mercredi : Les clarifications de Kandia Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *