fbpx
Search
vendredi 18 janvier 2019
  • :
  • :

Cybersécurité : Le Nigeria a subi 3500 attaques au cours de l’année 2015

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le Nigeria est en proie à de multiples attaques cybercriminelles dont la majeure partie s’effectue avec succès. C’est du moins ce que Adebayo Shittu, le ministre des Communications, a laissé entendre. Selon lui, ce sont 3500 attaques qui ont été menées au cours de l’année 2015, dont 70% d’entre elles ont abouti. 

C’est lors de la 8ème conférence internationale annuelle de l’Association des auditeurs et contrôleurs de systèmes d’information (ISACA), le 09 novembre 2016, que le premier responsable du secteur des télécommunications du Nigeria a délivré ces informations. Le thème de cette rencontre était d’ailleurs en rapport avec la question : « Cybersécurité, optimisation technologique et développement ». Les nombreuses attaques dont il a fait cas ne sont pas sans conséquence sur l’économie de l’Etat fédéral.

Adebayo-Shittu-MTN-Regionale.info

                             Adebayo Shittu, ministre des Communications du Nigeria / © DR

En effet, au cours de l’année 2015, selon une étude menée par l’Agence de développement des technologies de l’information du Nigeria (NITDA), les pertes sont estimées à 450 millions de dollars. Pourtant, ce secteur contribue à lui seul, à 12,62% dans le produit intérieur brut (pib) du pays (second trimestre 2016). Il apparait assez important de trouver des solutions efficaces pour réduire la vulnérabilité des systèmes. Selon Adebayo Shittu, il importe de s’assurer de la sûreté des technologies utilisées :

« Nous devons influencer notre espace, définir notre espace et nous préparer adéquatement à le défendre. Nous voulons voir non seulement une technologie et des applications fonctionnelles, mais nous voulons être assurés que ces technologies sont sûres et utilisées correctement », s’est prononcé le ministre de la communication.




One thought on “Cybersécurité : Le Nigeria a subi 3500 attaques au cours de l’année 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *