Search
samedi 24 février 2018
  • :
  • :

Début de la resocialisation de plus de 1000 enfants « microbes »

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Depuis le mois de novembre, le projet de resocialisation des enfants en situation de conflits avec la loi et communément appelés « microbes » est rentré dans sa phase active. Plus de 1000 des leurs ont bénéficié de ce projet qui se poursuit sur le terrain.

C’est une annonce qu’a faite, ce mardi 27 décembre, le Chef du projet de resocialisation des mineurs en difficulté avec la loi (PRMDL), Manignan Ouattara. En clair, ce sont de 210 enfants convoyés sur le site de M’bahiakro, qui ont constitué la première vague, puis une deuxième vague de 140 enfants accueillies le 16 décembre dernier, dans a même localité.

À terme ce sont plus de 400 jeunes que le centre de M’bahiakro enregistrera.

Lire Aussi : Délinquance juvénile: Un projet de resocialisation des « microbes » verra bientôt le jour

« Le Centre de M’bahiakro a une capacité totale d’accueil de 440 places. Le départ de la troisième vaque est imminente pour compléter l’effectif de 350 à 440 enfants », a expliqué Manignan Ouattara.

Dans ce centre spécialisé, les enfants subiront une formation intensive de 6 mois. Les deux premiers mois sont consacrés à la stabilisation de l’enfant avant l’apprentissage d’un métier, précise, le Chef du projet de resocialisation des mineurs en difficulté avec la loi. Selon elle donc, « Un mois après sur le site de resocialisation, les enfants sont transformés positivement. Les pensionnaires font montrent de changements positifs », se veut — elle rassurante.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *