Décès de l’influent prédicateur  américain Billy Graham

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Billy Graham, a rendu l’âme ce mercredi  21 février 2017. Cet  influent prédicateur a été un interlocuteur incontournable des présidents des Etats-Unis pendant plusieurs décennies. Il est parti à l’âge de 99 ans. 

Malade durant ces dernières années, Billy Graham souffrait de la maladie de Parkinson et d’un cancer de la prostate. Ce mal qui le rongeait a fini par l’emporter. Ce prédicateur populaire a marqué plus d’une génération. A l’annonce de son décès, les hommages fusaient de partout.

Le grand Billy Graham est mort. Il était unique! Il manquera aux chrétiens et à toutes les religions. Un homme très spécial » a tweeté Donald Trump. 

 billy graham

Billy Graham

Surnommé le «Pasteur de l’Amérique», il a eu un impact non négligeable dans son pays en soixante ans de carrière. Il a organisé plus de 400 immenses rassemblements dans des stades et des salles de concert, mené de  «croisades» dans 185 pays, écrit une trentaine de livres traduits dans une quarantaine de langues et prononcé des prêches suivis au total par 2,2 milliards de téléspectateurs.

 

De la reine Elizabeth au pape Jean-Paul II, en passant par mère Thérésa, il a  rencontré bon nombre personnalités politiques et religieuses. Mais son influence auprès des présidents américains était spéciale.   George W. Bush confie même  avoir arrêté de boire et «trouvé le chemin de Dieu» grâce au prédicateur Billy Graham. Barack Obama, quant à lui, fait le voyage jusqu’en Caroline du Nord pour pouvoir écouter ses prêches, parce qu’il était difficile pour le prédicateur de voyagé durant  ladite période.  

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *