Search
jeudi 14 décembre 2017
  • :
  • :

Dernier Hommage à Mathias Doué

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Mathias Doué, ancien Chef d’Etat-major des armées de Côte d’Ivoire (2000-2004), est décédé au Maroc le 23 Mars 2017, à l’âge de 71 ans. La levée de corps a eu lieu le Mercredi 19 dernier, à Abidjan.

Cet homme était considéré par plusieurs comme étant doté d’une forte personnalité et d’un bon sens inédit. Il est né le 24 Février 1946, et a fait des études militaires dans de prestigieuses écoles Françaises. Le Général a été une figure emblématique pour la Côte d’Ivoire, depuis sa nomination au poste de Chef d’État-major, jusqu’à son exil professionnel en Asie.
Il était appelé « le nationaliste» du fait du grand intérêt qu’il portait aux ivoiriens, et de la bataille qu’il menait dans le souci de les protéger. Il était souvent traité de mystérieux, car, impénétrable par le grand public, et pour les personnes qui n’étaient pas proches de lui.

Mathias Doué est décédé au Maroc à l’âge de 71 ans -regionale.info

 Mathias Doué est décédé au Maroc à l’âge de 71 ans / ©

Frappé d’un cancer maquisard, il a définitivement tendu la main à Morphée, le 23 Mars 2017 au Maroc. Sa dépouille a été déportée sur le sol Ivoirien, où, une levée de corps a eu lieu à Abidjan, le mercredi 19 avril 2017.

Cette cérémonie chargée en émotions et en souvenirs, a été marquée par la présence de plusieurs personnalités civiles et militaires du pays. Le Vice-Président Ivoirien, Daniel Kablan Duncan, l’ex- première Dame Henriette Konan Bédié et plusieurs membres du gouvernement, ont brillé par leur présence. Des éminents généraux tels, Michel Gueu, Lassana Palenfo, Edouard Kassaraté, y ont également participé.

L’inhumation prévue pour ce Jeudi, sera précédée d’une messe de requiem à la Cathédrale St Paul d’Abidjan Plateau, et d’une cérémonie d’honneur militaire à la place d’arme de l’état-major des armées.

Mathias Doué est un homme sur qui plusieurs choses ont été dites. Il n’a hélas pas eu l’occasion de faire la lumière sur tout.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.