Fin du mandat de l’ONUCI : Pas d’indemnité de départ pour le personnel

Depuis l’annonce de la fin du mandat de la mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) pour le 30 juin 2017, les employés, dans un mouvement de grève réclament des  « indemnités de départ ». Dans un communiqué, l’ONUCI a apporté des précisions.

 

L’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire dénonce ce qu’elle considère comme une « manipulation et les informations fallacieuses tendant à faire croire qu’il s’agit de licenciements donnant droit à des indemnités de départ ». Elle s’insurge par ailleurs contre l’exigence par ses employés d’indemnités de départ, car dit – elle, 

« le paiement d’une telle indemnité ne fait aucunement partie des conditions de service du personnel tel que le stipule le contrat dûment signé par chacun des fonctionnaires  de la mission, contrat qui indique (l’expiration normale du contrat à son terme ne nécessite pas le paiement d’une indemnité) ».

Précise le communiqué de l’ONUCI indiquant par ailleurs que leur action se fait dans le « strict respect des règles et procédures des Nations unies ».

onuci fin

Quant aux employés, ils intensifient leur grève avec toujours la même doléance : les indemnités de départ. Ce jeudi 16 juin 2016, environ 200 grévistes de la mission des Nations Unies, vêtus de noir, ont manifesté devant le siège de l’institution à Abidjan et à Bouaké.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *