fbpx
Search
vendredi 18 janvier 2019
  • :
  • :

Forum ivoiro-indien : les deux parties ont signé un mémorandum d’entente

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

En marge du forum ivoiro-indien, qui s’est tenu le mercredi 15 juin 2016 à Abidjan, les deux parties ont signé un mémorandum d’entente. L’objectif est de relancer les investissements indiens qui ont été faibles depuis 2012.

Ce premier forum a enregistré 300 participants, dont 111 entreprises ivoiriennes et 30 entreprises venues de l’Inde. L’enjeu de ce forum était basé sur l’accélération des échanges commerciaux entre l’Inde et la Côte d’Ivoire.

Pendant le forum, le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), et la Confederation of Indian Industry (CII) ont paraphé un mémorandum d’entente afin de faciliter les investissements en Côte d’Ivoire. En 2006, les investissements privés indiens ont chuté de 6 millions de dollars. Une chute qui confirme le faible taux de représentativité des entreprises indiennes en Côte d’Ivoire.

Pranab Mukherjee-Inde-Regionale.info

                                             Pranab Mukherjee, Président Indien / CREDIT : DR

Dans son discours inaugural, le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a mentionné à la délégation des chefs d’entreprises indiens que la Côte d’Ivoire fait partie du « top 5 » des meilleures performances économiques mondiales. Elle est également de plus en plus attrayante eu égard à l’apaisement de son climat politique. Le gouvernement ivoirien ambitionne de transformer une part importante de ses matières premières. Pour y arriver, le pays dispose d’un environnement des affaires propices et offrant toutes les garanties pour accueillir les entrepreneurs indiens.

Lire aussi : La banque d’import-export Exim Bank, s’installe officiellement à Abidjan

Pour le Président indien, Pranab Mukherjee, l’ouverture du bureau régional d’Exim Bank à Abidjan est un signe d’engagement de son pays à participer au développement économique de la Côte d’Ivoire. À l’issu de la rencontre des hommes d’affaires ivoiriens et indiens, un comité de suivi a été préconisé par les deux parties afin de poursuivre les échanges entre le secteur privé des deux pays.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *