Search
jeudi 22 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

GABON : 49,80% pour Bongo contre 48,23% pour Ping et des affrontements enregistrés

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Au Gabon, trois jours après la fermeture des bureaux de vote, les élections présidentielles à tour unique peinaient à livrer leurs résultats. Selon les chiffres de la commission électorale nationale (Cénap), communiqués finalement ce mercredi 31 juillet, le président sortant, Ali Bongo, l’emporte avec 49,80% contre 48,23% pour son rival Jean Ping.

Ali l’emporte, Ping s’emporte

Prévue pour se tenir le mardi à 19H, la réunion plénière que devait tenir la Commission électorale (Cenap) n’a débuté que dans la matinée de ce mercredi. A la sortie de cette réunion, il ressort que la Commission électorale (Cenap) a validé la réélection de Ali Bongo. Ce dernier a recueilli 49,80% de voix au niveau national, contre 48,23% pour Jean Ping, selon les résultats officiels provisoires. Le taux de participation est lui estimé à 59,46%.

Ali Bongo-Jean-Ping- Gabon-Regionale.info

Déjà en début de semaine, le candidat Jean Ping se proclamait vainqueur de ces élections. Une attitude qui a été longuement critiquée au regard du fait que seule la commission électorale nationale a la charge de la proclamation des résultats. C’est donc sans surprise que le camp Ping est monté au créneau pour contester les résultats d’une province jugée favorable à Ali Bongo, le Haut-Ogooué. Dans cette province, le candidat sortant a remporté 95,46% des suffrages, pour un taux de participation de 99,93%, précise l’AFP.

Lire aussi : Élections présidentielles au Gabon : Ping tape du poing sur la table, Bongo attend « sereinement »

Contestation et manifestations

Pour l’heure, le camp Ping appelle à un recomptage des voix et estime que c’est par ce seul moyen qu’il est possible de garantir des résultats équitables.
En début d’après-midi, la responsable de la diplomatie de l’Union européenne (UE), Federica Mogherini a demandé la publication des résultats par bureau de vote. Cette requête a aussitôt été rejetée par la commission électorale.

manifestation dans les rues après l'annonce de resultats

                       Manifestation dans les rues après l’annonce de resultats / © AFP

La situation reste très tendue dans le pays. Des poches de résistances se sont formées à plusieurs artères de la capitale gabonaise. Les forces de l’ordre tentent de repousser les foules qui essaient de se rapprocher du siège de la commission électorale en criant « Ali doit partir ». L’armée a dû faire usage de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes pour disperser les manifestants. L’on dénombre des victimes.




4 thoughts on “GABON : 49,80% pour Bongo contre 48,23% pour Ping et des affrontements enregistrés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *