Search
samedi 24 février 2018
  • :
  • :

Galaxy Note 7 : La « batterie explosive » de la Phablette pousse Samsung à la retirer du marché

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Il était l’un des smartphones les plus attendus de cette année 2016. Avant sa sortie, de nombreuses rumeurs ont circulé quant à sa fiche technique. Pourtant, depuis sa mise sur le marché, le Samsung Galaxy Note 7 fait parler de lui de manière plutôt explosive. La cause, de nombreuses surchauffes voire des brûlures de l’appareil, constatées par plusieurs utilisateurs. Le géant coréen n’a eu d’autre choix que de mettre fin à la production de sa phablette.

Des batteries explosives

Moins de deux mois après sa mise en vente, le Galaxy Note 7 vient d’être retiré du marché en raison de la menace qu’il représente. Les détenteurs ont tout simplement été priés de mettre leur téléphone hors-tension. Quant à la production, elle a purement et simplement été stoppée. A ce jour, ce ne sont pas moins de 35 cas d’incidents qui ont été signalés. Face à cette situation inédite, Samsung, qui affirme avoir déjà écoulé 2,5 millions d’appareils sur le marché, n’a eu d’autre choix que de rappeler ses produits. La société remettait en cause un dysfonctionnement dû à une erreur de fabrication au niveau de la batterie qui, à force de chauffer, fini par brûler voire exploser. « Nous avons reçu plusieurs signalements d’explosion de la batterie du Note 7. Nous avons confirmation qu’il y a un problème », a déclaré le chef de la division mobile de Samsung, Koh Dong-jin, lors d’une conférence de presse à Séoul. Mais le problème ne semble pas été résolu pour autant.

Samsung-Galaxy-Note-7-Regionale.info

            Le Galaxy Note 7 vient d’être retiré du marché en raison de la menace qu’il représente / © DR

Samsung broie du noir

Le 8 septembre, l’Administration fédérale américaine de l’aviation (FAA) interdit les Galaxy Note 7 à bord des vols. Le cas fera école et bientôt, plusieurs autres pays emboitent le pas aux américains en raison de la dangerosité de l’appareil. Par la suite, ce sont les consommateurs qui sont invités à ne pas utiliser leurs phablette pour ne pas s’exposer. Samsung en fait de même sur le marché sud-coréen, puis plusieurs appareils sont remplacés. Plus tard, la commercialisation reprend et Samsung franchi le cap des 80% du volume initial déjà écoulé. Contre toute attente, des utilisateurs dont les appareils ont été remplacés, se plaignent à nouveau d’incidents, preuve que le Galaxy Note 7 n’est pas fiable.
Puis ce mardi 11 Octobre 2016, Samsung a annoncé officiellement l’arrêt de la fabrication et la commercialisation de sa phablette haut de gamme. De plus, ses propriétaires sont invités à le tenir éteint.

Lire aussi : Les autorités nigérianes exigent à Samsung des informations suite aux explosions de batteries de Galaxy Note 7

Le prix d’une course folle ?

L’éternelle et rude concurrence qui règne entre la marque à la pomme et le géant Coréen est remise sur la table. En effet, la mise sur le marché du Galaxy Note 7 a eu lieu un mois avant celle de l’IPhone 7, son concurrent direct. La stratégie de Samsung devait consister à couper l’herbe sous le pied d’Apple en le devançant, afin de se tailler une part plus importante de marché. Et cela semble avoir bien marché, puisque Samsung retarde même la sortie de sa phablette dans certains pays, les précommandes étant plus importantes que les prévisions. Selon plusieurs observateurs, Samsung se serait précipité dans la conception de son dernier né.

Lire aussi : Iphone 7 : Des oreillettes intelligentes, 2 capteurs de 12 MegaPixels à l’arrière et d’autres nouveautés

Sur le plan financier, les pertes sont énormes. Selon les premières estimations, le coût des rappels se chiffre autour du milliard de dollars. Dès l’annonce de l’arrêt de la production de l’appareil au cœur du scandale, le titre du groupe a chuté. A sa clôture, la bourse de Séoul affichait une baisse de 8% du titre de Samsung. Plus important encore c’est la notoriété du groupe qui est mise à mal et cela pourrait même influencer ses ventes sur les autres segments. Pour redresser la courbe, le coréen devra faire preuve d’une stratégie de gestion de crise exceptionnelle. Pour l’heure le grand gagnant dans tout cela, c’est certainement Apple avec son IPhone 7 sortie en septembre dernier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *