Search
mardi 17 juillet 2018
  • :
  • :

General Electric à l’assaut de la Côte d’Ivoire

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS
Le patron de la Société américaine « General Electric », Jeff Immelt, effectue une visite de travail en Côte d’Ivoire. Sa visite porte sur le renforcement de partenariat entre La Banque Africaine de Développement (BAD) et son groupe afin de réduire le déficit de financement des infrastructures en Afrique.
 general-electric_regionale.info                                                         Jeff Immel au centre de l’image Photo DR
La journée du mercredi s’est accentuée d’une rencontre avec le 1er vice-président par intérim représentant de la BAD, Charles Boamah. Les échanges ont porté sur la possibilité de renforcer le déficit d’investissement en Afrique. Charles Boamah s’est dit heureux de voir le groupe américain s’intéresser de plus près au continent africain quant aux investissements croissant dans plusieurs secteurs tels que l’électricité, le pétrole et le gaz, les infrastructures et la santé.
Un don de 50 millions FCFA à l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny (INPHB)
 
Dans le but de renforcer les acquis de compétence de cette école, le patron de General Electric a fait un de don de 50 millions de FCFA. Pour lui, le renforcement et le développement des compétences permettra de combler le déficit des infrastructures de cette école polytechnique en faisant aussi appel à plusieurs cadres formés par cette même école.le séjour de Jeff Immelt s’est poursuivit  dans la journée du jeudi avec une séance de travail avec le premier ministre, Daniel Kablan Duncan. Une autre étape s’en est suivie avec l’audience accordée par le président de la république, Son Excellence, Alassane Ouattara. Le patron de General Electric dévoilera officiellement le nouveau siège de son Groupe à Abidjan en présence des ambassadeurs des États-Unis et de la France.




One thought on “General Electric à l’assaut de la Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *