Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Grève des enseignants : Kandia menace de « fermer » les écoles et « suspendre » les salaires

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Depuis le lundi 07 novembre, l’école est troublée par un mouvement de grève des enseignements protestants contre la réforme de retraite. Face à cette situation, le gouvernement se veut un peu plus menaçant. Et c’est l’école ivoirienne qui risque d’en pâtir.

« Si la grève continue, le gouvernement fermera les écoles et les salaires des enseignants seront suspendus », c’est la menace brandie par la ministre de l’Éducation nationale Kandia Camara qui a eu une rencontre le jeudi 10 novembre avec les guides religieux, les chefs traditionnels, les syndicats, les groupements de fondateurs d’écoles privées et les associations de parents élèves.

Lire Aussi : Cours du mercredi au primaire : A grève « sauvage et illimitée» riposte «sauvage et inoubliable » ( Kandia Camara)

Pour elle donc, les élèves sont exposés aux violences que les grévistes utilisent pour déloger ceux qui veulent travailler, fermer l’école reviendra à les protéger.

« Nous ne voulons pas que vos enfants soient exposés (…) si on ferme l’école aucun enseignant n’aura un salaire. On est payé parce qu’on travaille. Si on ne travaille pas, on n’a pas de salaire », explique-t-elle, avant d’interpeller son auditoire sur l’urgence de réagir face à cette situation.

« Il s’agit de vos enfants. On vous informe pour que chacun puisse faire quelque chose pour éviter une année blanche… En bloquant l’école, les grévistes font du tort à la Côte d’Ivoire, mais ils font du tort également à vos enfants et à vous-mêmes, », a-t-elle affirmé.

Quant aux religieux et les chefs traditionnels, ils se sont engagés à sauver l’école aux moyens de médiation entre les enseignants et la tutelle. D’ailleurs pour les religieux, fermer l’école n’est pas la solution.

« Si vous fermez l’école, vous aurez atteint les mêmes résultats que ceux-là mêmes qui font la grève. Il faut sanctionner ceux qui sont responsables de violence. Car ce qui est derrière le voile, c’est la destruction des acquis », a déclaré le Pasteur Tanoh Salomon de l’Église Adventiste.

Un avis largement partagé par les parents d’élèves .

« Il faut que l’État soit fort en prenant ses responsabilités… Je ne parle pas d’un État policier, mais je parle de fermeté » a soutenu M. Aka de l’Organisation des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire (OPEECI).

À la cause des enseignants se sont joints les autres fonctionnaires. La très controversée reforme de la retraite date de 2012, elle fait passer l’âge de la retraite de 55 à 60 ans, voire 65 ans pour les grades les plus élevés. De plus, les cotisations augmentent de 6 à 8,33 % du salaire, alors que les pensions ont été réduites de 30 à 50 % selon les catégories.



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Grève des enseignants : Kandia menace de « fermer » les écoles et « suspendre » les salaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *