Search
jeudi 14 décembre 2017
  • :
  • :

JUSTICE : Le domicile d’Abidjan de « Soul to Soul » perquisitionné par la Gendarmerie

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Hier lundi, le domicile de Souleymane Kamarate (Soul To Soul), chef de protocole du président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro a été perquisitionné. Cette fouille effectuée par la Gendarmerie, fait suite à l’affaire des caches d’armes découvertes dans une villa appartenant à Soul to Soul, le 15 Mai dernier.


Soul to Soul, a vu hier lundi 3 juillet, son domicile des deux-plateaux perquisitionné par la Gendarmerie. L’opération a débuté autour de 10h30 et s’est achevée vers la mi-après-midi. L’information a été donnée par des proches de Guillaume Soro. Selon des sources judiciaires, les forces de sécurités auraient apporté avec eux, deux téléphones portables qui appartiennent au propriétaire de la maison, pour des besoins d’enquête.

Soul to Soul encore entendu par la gendarmerie_Regionale.info

  Soul To Soul, chef de protocole du président de l’assemblée nationale Ivoirienne / © DR 

Cette action de la Gendarmerie crée la polémique dans le camp des proches du Président de l’assemblée nationale, qui expliquent que la perquisition a été faite sans mandat. Richard Adou, Procureur de la République, en réponse à ces plaintes, affirme que dans ce cas de figure, il est autorisé d’effectuer des saisies sans mandat sur toute l’étendue du territoire.

« Dans cette procédure, nous sommes autorisés à effectuer des perquisitions sans mandat sur l’ensemble du territoire ivoirien » a-t-il expliqué dans un communiqué.

Lire aussi : Cache d’armes à Bouaké : Souleymane Kamaraté s’explique à la Gendarmerie Nationale

Pour rappel, une cache d’arme avait été découverte le 15 Mai, dans une villa appartenant à Souleymane Kamagate alias « Soul to Soul » . Un fait qui avait conduit la justice Ivoirienne à entendre le suspecté à plusieurs reprises, dans le cadre d’une enquête ouverte en fin Mai.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.