fbpx

La Côte d’Ivoire lance la labellisation de son cacao

Samedi 06

À l’ouverture des Journées nationales du cacao et du chocolat à Abidjan, les autorités ivoiriennes ont initié la labellisation du cacao ivoirien. Le but est de mieux valoriser le cacao du premier pays exportateur au monde.

Le samedi 1er octobre 2016, le label ‘’ Origine Côte d’Ivoire ‘’ a été présenté officiellement au public. Présent à cette cérémonie, le ministre de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly a déclaré que : « l’objectif de cette labellisation est d’informer le consommateur que nous ne sommes pas seulement le premier producteur mondial, mais que notre cacao est le meilleur. Ce qui pousse ici, pousse ailleurs, mais ce qui pousse ici a meilleur goût ».

Mamadou Sangafowa espère que le label du cacao ivoirien aura le même succès que le label ‘’ Café de Colombie ‘’ : « Les consommateurs connaissent d’autres origines dont les goûts sont en dessous du nôtre (…) Il était temps de remettre les choses à leur place. Cette valeur n’a jamais été captée par le producteur ivoirien » , a souligné le ministre.

Côte d'Ivoire / Economie : Les autorités ivoiriennes lancent la labellisation de son cacao © : DR

                                     La Côte d’Ivoire lance la labellisation de son cacao © : DR

Le cacao est le poumon économique de la Côte d’Ivoire

Ce label aura pour objectif de mieux soutenir l’économie ivoirienne. Le cacao pèse 15 % du PIB, plus de 50 % des recettes d’exportation et surtout, les deux tiers des emplois et des revenus de la population, selon la Banque mondiale.

LIRE AUSSI : Instant Chocolat, la startup ivoirienne qui valorise le cacao made in Côte d’Ivoire

La nouvelle stratégie pour la relance de la filière du cacao, pour la période 2016-2020, mettra l’accent sur le développement industriel. L’objectif sera de réduire la dépendance de l’économie ivoirienne à l’égard des cours des matières premières. La Côte d’Ivoire compte notamment s’appuyer sur son agriculture, qui contribue à hauteur de 22,4 % à son produit intérieur brut, afin de développer, en aval la production agricole, une industrie de transformation qui permettrait de créer une valeur ajoutée supplémentaire. Premier producteur mondial de cacao, la Côte d’Ivoire ne transforme, par exemple, que 35 % de ses fèves. Un ratio trop faible que le gouvernement compte corriger en construisant des unités de transformation.

Advertise – Regionale.info



2 thoughts on “La Côte d’Ivoire lance la labellisation de son cacao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *