Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

La nouvelle Constitution promulguée par le Chef de l’Etat

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La nouvelle Constitution, votée à plus de 90 % de suffrage au référendum du 30 octobre dernier s’est vue promulguée ce mardi 08 novembre 2016 par le Chef de l’État. Un acte qui tourne la page de la IIe République.

C’est désormais officiel, la Côte d’Ivoire passe à la troisième Constitution de son histoire. Devant le gouvernement, les représentants de l’État, les Chefs traditionnels et guides religieux, le Président de la République a signé le texte de promulgation « consacrant l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution ». Un nouvel air qui, selon Alassane Ouattara, accentue la démocratie déjà bien instaurée dans le pays.

« Le vent de la démocratie a de nouveau soufflé sur la Côte d’Ivoire. Six ans après la grave crise post électorale que notre pays a connu, notre démocratie a encore fait un pas en avant, après l’élection présidentielle d’octobre 2015 ».

Cette démocratie poursuit-il, s’est matérialisée, par le vote libre des citoyens le jour du référendum.

» À tous nos concitoyens qui ont voté « non », je leur dis merci. Merci d’avoir exprimé pacifiquement votre opinion, avec responsabilité. Merci de croire que la Côte d’Ivoire est plus grande que toutes nos divergences politiques »

s’est réjoui le Chef de l’État pour qui cette Constitution vient renforcer la cohésion sociale et les institutions de notre pays. «Elle se veut être un contrat social pour de nombreuses générations ».

Alassane Ouattara, président de la République

Alassane Ouattara, président de la République Crédit photo : PresidenceAlassane Ouattara, président de la République Crédit photo : Presidence

« Les défis qui attendent notre pays sont nombreux et pressants. Avec cette nouvelle constitution, la Côte d’Ivoire est désormais outillée pour faire face à ces défis, en vue d’atteindre l’émergence. C’est pourquoi, je m’engage à poursuivre avec encore plus d’énergie l’œuvre de transformation de notre pays et à accélérer les réformes pour le bonheur et le bien-être de chaque Ivoirien et de chaque Ivoirienne », conclut M.Ouattara.

L’intégralité du discours du Chef de l’État

« Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur le Premier Ministre, mesdames et messieurs les présidents des institutions de la république, Messieurs les Ministres d’État, Mesdames et Messieurs les Ministres ; Mesdames et Messieurs les membres du cabinet présidentiel, Mesdames et Messieurs les membres du comité d’experts, Messieurs les officiers généraux, Messieurs les membres du directoire de la chambre nationale de Rois et de Reines, Mesdames et Messieurs les membres des partis politiques, Messieurs les membres du forum des confessions religieuses, Mesdames et Messieurs les membres des organisations de la société civile, Mesdames, et Messieurs les journalistes, Mesdames, et messieurs, mes chers compatriotes,

Le conseil constitutionnel, a proclamé le vendredi 4 novembre 2016, les résultats du referendum du 30 octobre 2016. C’est donc avec beaucoup d’émotions que je viens de procéder à la signature du texte de la constitution qui donne naissance à la troisième République de notre pays.

Lire Aussi : Référendum Constitutionnel : le « oui » l’emporte avec 93,42% de suffrages

Le peuple ivoirien s’est exprimé partout, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, avec une écrasante majorité de 93,42 % des suffrages exprimés en faveur du Oui, et un taux de participation de 42,42 %. La voix des urnes a parlé. Le vent de la démocratie a de nouveau soufflé sur la Côte d’Ivoire. Six ans après la grave crise post électorale que notre pays a connu, notre démocratie a encore fait un pas en avant, après l’élection présidentielle d’octobre 2015.

Le premier sentiment qui m’anime est un sentiment de fierté, une fierté que je veux partager avec chacune et chacun d’entre vous. En effet, en dehors de quelques cas isolés, la journée de vote s’est déroulée dans le calme et la sérénité, confirmant ainsi, que la grande majorité des ivoiriens aspire à la Paix.

Mes chers compatriotes, je voudrais remercier du fond du cœur, tous ceux d’entre vous, qui se sont rendus aux urnes pour accomplir leur devoir citoyen, tous ceux qui ont bravé parfois la pluie ou le soleil, parcouru de longues distances, pour aller voter, tous ceux qui ont fait preuve de patience et de discipline dans les files d’attente devant leurs bureaux de vote, cette victoire est d’abord la votre. Vous avez fait triompher la démocratie.

Alassane Ouattara, président de la république

                                  Alassane Ouattara, président de la république

J’adresse mes sincères remerciements à tous ceux qui ont voté “oui”, approuvant ainsi notre vision de la Côte d’ivoire nouvelle.

Je remercie tout particulièrement mon aîné, le Président Henri Konan Bédié, pour son soutien continu et indéfectible. Je remercie également les présidents d’institutions, les membres du gouvernement, les Honorables députés ainsi que toutes les personnalités qui ont porté le message de paix et de stabilité de la nouvelle constitution.

Je félicite tous ceux qui se sont faits les ambassadeurs de la nouvelle constitution. Votre engagement et votre dévouement sur le terrain ont permis de faire la différence.

À tous nos concitoyens qui ont voté “non”, je leur dis merci. Merci d’avoir exprimé pacifiquement votre opinion, avec responsabilité. Merci de croire que la Côte d’Ivoire est plus grande que toutes nos divergences politiques.

Ivoiriennes, Ivoiriens, mes chers compatriotes, les promesses de la troisième république sont des promesses de Paix, de stabilité, d’égalité et de modernité. Cette nouvelle constitution nous permettra également de renforcer notre cohésion sociale et les institutions de notre pays. Elle s’adresse à tous les ivoiriens, quel que soit leur origine, leur rang ou leur croyance. Elle garantit le droit de chaque citoyen, notamment la jeunesse, les femmes, le monde rural, la société civile, les gardiens de nos traditions, l’opposition politique. Elle se veut être un contrat social pour de nombreuses générations.

Mes chers compatriotes, les défis qui attendent notre pays sont nombreux et pressants. Avec cette nouvelle constitution, la Côte d’Ivoire est désormais outillée pour faire face à ces défis, en vue d’atteindre l’émergence. C’est pourquoi je m’engage à poursuivre avec encore plus d’énergie l’œuvre de transformation de notre pays et à accélérer les réformes pour le bonheur et le bien-être de chaque Ivoirien et de chaque Ivoirienne.

Vive la troisième république, vive la Côte d’ivoire. Que Dieu bénisse notre cher pays. Je vous remercie. »



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *