La RATP et Scania vont moderniser le réseau de bus de la capitale burkinabè

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

L’État burkinabè a signé ce mardi un protocole d’accord avec les sociétés Scania et RATP pour le renforcement du réseau de bus de sa capitale. Cet accord vise à renforcer l’offre de transport en commun à Ouagadougou.

Le constructeur suedois Scania s’est engagé à financer le projet, d’une valeur de 200 millions d’euros, selon un communiqué des deux groupes qui ont signé un protocole d’accord avec le ministre des Transports burkinabé en marge du salon des transports publics, à Paris. Scania va également fournir 460 bus et 90 autocars, et former des conducteurs et des mécaniciens.

Il travaillera également à la mise en place de carburants alternatifs avec pour objectif à terme une flotte 100% biodiesel et biogaz, selon le communiqué.
La RATP va de son côté apporter son savoir-faire pour mettre en place le nouveau réseau, dont elle concevra, fournira et exploitera les systèmes tels que les dispositifs d’information des voyageurs et la « télébillettique » (titres de transport sans contact)

Les autorités burkinabé veulent d’ici 2020 densifier le réseau de transports publics de Ouagadougou, qui doit être restructuré autour de quatre lignes de bus.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *