Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

L’Ambassade du Japon présente officiellement la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 2016)

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La 6e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 2016), prévue du 28 au 29 août 2016 dont les préparatifs ont déjà commencé, se tiendra pour toute la première fois sur le sol africain, à Nairobi (Kenya).

En favorisant un dialogue politique de haut niveau, la TICAD est devenue une plateforme mondiale majeure grâce à laquelle les nations asiatiques et africaines ainsi que les partenaires internationaux peuvent collaborer pour promouvoir le développement de l’Afrique. Photo ONU/Tim McKulka

En favorisant un dialogue politique de haut niveau, la TICAD est devenue une plateforme mondiale majeure grâce à laquelle les nations asiatiques et africaines ainsi que les partenaires internationaux peuvent collaborer pour promouvoir le développement de l’Afrique. Photo ONU/Tim McKulka

En marge de cette conférence, l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire, en collaboration avec la Cellule d’analyse de politiques économiques du  centre ivoirien de recherche scientifique (CAPEC), organisera le jeudi 10 mars 2016, une conférence publique sur ces assises à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Le thème de cette conférence sera : « Contribution du Japon au développement socioéconomique de l’Afrique à travers la TICAD : quelles perspectives pour un partenariat public-privé entre le Japon et la Côte d’Ivoire. L’objectif de cette conférence sera de faire connaitre la TICAD, présenter et communiquer ses résultats depuis sa mise en œuvre.

Il convient de noter que la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), lancée en 1993 par le gouvernement du Japon pour promouvoir le développement, la paix et la sécurité en Afrique en renforçant les relations au sein des coopérations et des partenaires au sein des coopérations et des partenaires multilatéraux, notamment avec le Japon.

Par ailleurs, la TICAD contribue à favoriser et à promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et les partenaires de développement de l’Afrique sur des questions relatives à la croissance économique.

Outre l’importance accordée au commerce, à l’investissement et à la coopération technique, la TICAD , se focalise de plus en plus sur les questions de lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Par exemple, dans le cadre des travaux de la TICAD V, le Japon s’est engagé à financer les efforts de consolidation de la paix et de la stabilité au Sahel à hauteur de 26 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer les infrastructures et renforcer les ressources humaines.

Pour ce qui est de la Conférence à l’université d’Abidjan, elle  sera animée par KOENUMA Ahihiko. Cet ancien directeur général au département de l’Afrique de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) présentera les enjeux et les défis du TICAD.

La nouvelle ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Prof Bakayoko-Ly Ramata ainsi que l’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire et d’autres diplomates accrédités en Côte d’Ivoire prendront part à cette conférence.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *