L’artiste Koffi Olomidé interpellé par la justice congolaise, suite à son « moment de folie »

L’artiste congolais Koffi Olomidé n’en finit visiblement pas avec la justice. Le samedi dernier, il se faisait expulser du Kenya suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle l’on le voyait donner un coup de pied à l’une de ses danseuses. Ce mardi 26 juillet, il a été interpellé à Kinshasa par les autorités.

Trois jours après s’être fait expulser du Kenya, Koffi Olomidé a été interpellé ce mardi matin à son domicile. Cette interpellation a été effectuée sur ordre du procureur général de la République Démocratique du Congo, qui le poursuit pour son implication dans l’incident qui s’est produit à l’aéroport de Nairobi. L’artiste sera entendu en cours de journée afin de s’expliquer sur la situation qui a soulevé une vague d’indignation dans plusieurs pays.

Lire aussi : Un concert de Koffi Olomidé annulé en Zambie, malgré ses excuses publiques

Koffi Olomidé s’était excusé pour ce qu’il considère comme un « moment de folie » , lors de son passage à l’émission « Karibu Variétés », diffusée sur la télévision publique congolaise :

« J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais [ ] Je demande pardon à ma danseuse Pamela. Elle a beau être danseuse, mon employée mais je lui demande pardon pour mon geste », a-t-il expliqué.

Une pensée sur “L’artiste Koffi Olomidé interpellé par la justice congolaise, suite à son « moment de folie »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *