Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

L’axe Abidjan-New Delhi renforcé par la visite du Président indien en Côte d’Ivoire

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

L’axe Abidjan-New Delhi se renforce par la visite du Président indien Pranab Mukherjee en Côte d’Ivoire ce mardi 14 juin 2016. Une visite qui tend à réchauffer la coopération ivoiro-indienne.

Après une première étape qui a conduit le Président de la République de l’Inde au Ghana, Sri Pranab Mukherjee entamera une visite officielle à Abidjan. Accompagnée d’une importante délégation composée de parlementaires et d’hommes d’affaires indiens, la délégation indienne sera reçue par le Président ivoirien.

Le président de la République de l’Inde, Pranab Mukherjee (ph. archives)

Le président de la République de l’Inde, Pranab Mukherjee (ph. archives)

En Côte d’Ivoire, l’Inde est un partenaire commercial principal. Ainsi, de 2009 à 2015, les transactions entre les deux pays sont passées de « 300 millions à 800 millions de francs CFA ». Une visite du Chef d’Etat de l’Inde qui contribuera à accroître le volume des échanges commerciaux entre les deux pays pour atteindre le cap du milliard de franc CFA d’ici 2020.

Par ailleurs, les relations commerciales entre la Côte d’Ivoire et l’Inde sont régies par un Accord commercial signé à Abidjan le 17 février 1993. Si le principe de la création d’une Grande Commission à été décidé depuis cette période, ce n’est qu’en août 2006 que cette Commission a été formalisée par un Accord signé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

Cette première grande session de la Commission mixte ivoiro-indienne a permis aux deux parties d’examiner des projets d’accord dans plusieurs domaines, notamment : l’agriculture, le commerce, les transports, les mines et énergie, les finances et les investissements, la culture, la santé, le tourisme et l’éducation.

Les exportations ivoiriennes à destination de l’Inde portent sur un nombre assez limité de produits, notamment :

  • L’agriculture : la Côte d’Ivoire et l’Inde sont les deux géants mondiaux de production d’anacarde. Le pays est le principal fournisseur du marché indien. En 2015, par exemple la Côte d’Ivoire a produit 700. 000 tonnes d’anacardes.
  • Le bois (bois en grume et bois transformé) est un produit que le pays exporte. Le teck ivoirien est de plus en plus prisé par le marché indien.

Par contre, la Côte d’Ivoire importe de l’Inde, du riz « semi-blanchi », environs 600.324 tonnes importées en 2015. Le pays importe également des produits pharmaceutiques, des produits chimiques, des ouvrages en produits métalliques, céramie et matériel de transport routier. Toutefois, tous ces produits, même qualifiés d’importants en termes de tonnage et de valeur, n’enregistrent que des montants relativement modestes dépassant rarement le milliard de F CFA.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *