L’édition 2017 de l’Abissa prône la critique sociale pour la bonne gouvernance

L’Abissa grande fête culturelle de réjouissance chez les « Nzima Kotoko » peuple du sud de la Côte d’Ivoire, se déroule chaque année précisément en début de mois de novembre. Cette année elle se déroulera du 29 octobre au 5 novembre.

 

La cérémonie de lancement de l’abissa a eu lieu le 27 septembre dernier au centre culturel Jean Baptiste Mockey de grand Bassam. Étaient présents, le Roi des Nzima nanan Amon Tanoé, les autorités politiques et administratives. « La critique sociale au service de la bonne gouvernance » tel est le thème choisit pour cette édition.

                              Plusieurs activités se succéderont durant ce festival / © DR

Le dimanche 29 octobre, qui marque le premier jour, les festivités ont débuté par la remise du tambour qui rythme le festival. Ce tambour appelé « N’dogbolè » a été béni au préalable par le Roi. Ce festival attend plus de 300.000 visiteurs. Plusieurs annonceurs ont associé leurs images à cet prestigieux événement culturel. Des packages intéressants au choix ont même été mis à la disposition du public pour mieux vivre ce festival Abissa tour 2017, qui se déroulera en quatre étapes : Abissa tour jour, Abissa tour weekend, le diner gala de l’Abissa, le déjeuner champêtre.

Plusieurs activités se succéderont durant ce festival considéré comme la fête du nouvel an. Femmes, poètes, chansonniers, passeront sur la scène pour faire des éloges. Il faudra aussi compter avec les « Comédies langagières », gestes et mimiques propres au peuple Nzima.

Ce festival qui a toujours drainé du monde venant de divers horizons, est l’une des vitrines culturelles majeures du patrimoine ivoirien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *