Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Législatives 2016 : 20 ministres à l’Assemblée nationale

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La configuration de l’hémicycle pour les 5 prochaines années est connue. C’est le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), la coalition au pouvoir, qui se taille la part belle du gâteau avec 167 sièges, suivi des indépendants qui raflent eux, 75 sièges.

À ce scrutin, 23 membres du gouvernement avaient pris part. Moisson plutôt bonne pour les ministres qui ont presque fait carton plein à l’exception de trois.

Législatives 2016 : Les perdants du gouvernement

Dans certaines localités, les indépendants ont fait mordre la poussière aux membres du gouvernement et la machine RHDP.

À Toumodi où le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Allah Kouadio Remis, s’est présenté à la députation, c’est un candidat  indépendant, M.Aloco Kouassi Arthur, qui a été élu avec 48,14 % des suffrages. Le ministre quant à lui, vient en 2e position avec 32, 78 %.

Même son de cloche à Boahia et Kouassi-Datékro, où le député sortant, le ministre de l’Entrepreneuriat National, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Anzoumana Moutayé n’a pas recueilli les voix nécessaires pour être réélu, sous la bannière du RHDP. C’est un indépendant qui vient lui ravir cette place.

Députée sortante d’Abobo, Me Affoussiata Bamba Lamine a décidé, pour ces élections, de se présenter à Cocody. Face à elle, la députée sortante de cette commune, Yasmina Ouégnin, qui a endossé la bannière indépendante. Le scrutin législatif à Cocody était parmi les plus intenses du pays, au vu de l’enjeu. C’est finalement la fille de l’ambassadeur Georges Ouégnin, qui s’octroie les deux sièges de Cocody, au grand dam de la ministre de la Communication.

legislatives-2016

                                                                                                                             Crédit : DR

Législatives 2016 : Les réussites du gouvernement

Ils sont au nombre de 20, les membres du gouvernement qui figurent parmi les 167 députés du RHDP. Parmi eux, 15 se sont fait réélire haut les mains dans leurs localités. Ce fut le cas par exemple du ministre l’intérieur Hamed Bakayoko qui a été élu à 100 %, à Séguéla ou encore de Coulibaly Mamadou Sangafowa, ministre de l`Agriculture et du Développement rural (98.08). Cinq autres membres du gouvernement feront leur entrée à l’Assemblée nationale pour la première fois. Il s’agit du premier ministre, Daniel Kablan Duncan, élu à Grand-Bassam à 87.46 %, du porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, élu à Kouto à 71,48 %, du ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l`économie et des finances, Adama Koné à Odienné (90.43 %), de Mamadou Sanogo, ministre de la construction et de l’urbanisme à Diawala (52,31 %) et de Sidi Tiémoko Toure, ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service civique.

 

 



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *