Search
jeudi 14 décembre 2017
  • :
  • :

Législatives 2016 : Le FPI d’Aboudramane Sangaré n’y participera pas

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le Front Populaire Ivoirien, dirigé par Aboudramane Sangaré, n’entend pas participer aux prochaines législatives en Côte d’Ivoire. Le parti s’adosse ainsi à l’avis des militants qui ont été consultés.

Alors que Affi N’guessan, leader d’une autre branche du FPI, s’organise pour participer aux législatives du 18 décembre prochain, Aboudramane Sangaré, après consultations des bases pour avoir les avis de ses militants et sympathisants, décide du boycott du scrutin. Ainsi, sur 78 fédérations consultées, 72 ont fait savoir leur indifférence, soit 92,61 % qui optent pour la non-participation aux législatifs 2016. Une décision qui est suscitée par le nombre important des membres du FPI, encore détenus en prison, mais aussi par l’adoption de la nouvelle Constitution qui n’enregistre pas l’adhésion de cette frange du parti de Laurent Gbagbo.

« Après le passage en force opéré par le régime de M. Alassane Ouattara qui vient imposer une nouvelle constitution taillée sur mesure, le comité central constate le non-sens des législatives annoncées et décide de tenir en posture de lutte constante toutes les structures du Parti sur l’ensemble du territoire et à l’extérieur », peut on lire dans un communiqué du parti.

Pour le Front Populaire Ivoirien donc, les Ivoiriens ont fait savoir leur désaccord vis-à-vis « la troisième République de Ouattara » et partant, de toutes les institutions qui en découlent.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.