Les boissons en sachet interdites de commercialisation

Il se sera désormais plus possible en Côte d’Ivoire de vendre et consommer les boissons alcoolisées en sachet. Le conseil des ministres de ce mercredi 09 novembre a procédé à son interdiction.

Cette une communication relative à l’interdiction de production, d’importation, de commercialisation, de détention, d’offre à titre gratuit d’alcool, d’eau de vie, de liqueurs et autres boissons spiritueuses en sachet plastique ou berlingot.

boi

Dans son traditionnel point de presse sanctionnant le conseil, le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné a expliqué que cette décision vise d’un côté à réduire l’impact de l’alcool sur les jeunes, spécifiquement les élèves et d’un autre « lutter plus efficacement contre la concurrence que ces produits de contrebande livrent aux brasseries et importateurs légaux ». Une décision suscitée aussi par l’origine douteuse de ses boissons.

« Ces produits, qui pour la plupart, entrent sur le territoire national de manière frauduleuse, ne respectent pas les normes de dosage en alcool prescrites, constituant ainsi une réelle menace pour la santé des consommateurs et pour l’économie nationale », explique le ministre de l’Économie numérique.

Une décision qui va ravir la Fédération des Associations de Consommateurs Actifs de Côte d’Ivoire (FACACI) qui, dans une conférence le 13 mai dernier, est montée au créneau pour dénoncer cette pratique.

Lire Aussi : Les associations s’inquiètent de l’expansion des boissons frelatées sur le marché ivoirien

« Les consommateurs sont en danger, des boissons frelatées ou d’imitation y compris des limonades ont envahi le marché local (…) En dehors des boissons frelatées qui proviennent notamment des pays de la sous-région, il existe au plan national, des structures clandestines qui fabriquent aussi ces boissons souvent avec du méthanol qui cause fréquemment des morts au sein des consommateurs », avait déclaré Marius Comoé, Président de la FACACI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *