L’Etat d’urgence décrété pour 10 jours

Pendant 10 jours, le territoire malien sera en état d’urgence. C’est ce qu’a décrété le Président Ibrahim Boubacar Kéïta ce lundi 04 avril 2016.

Cette décision a été adoptée à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaires . Elle intervient dans un contexte securitaire délicat, en raison de la menace terroriste présente dans la sous -région. Au, soir de l’attaque du Radisson Blu de Bamako, l’État d’urgence avait été proclamé une première fois pour dix jours, puis prorogé en décembre 2015.« dans le cadre d’une démarche de prévention et d’anticipation sur les menaces réelles à la sécurité des personnes et de leurs biens, l’état d’urgence a été déclaré » le 21 décembre 2015 « pour une durée de dix jours », puis prorogé par une loi votée le 31 décembre « pour une période de trois mois qui est arrivée à terme le 31 mars 2016 à minuit », a rappelé le gouvernement dans un communiqué.

Cette mesure, à en croire les sources sécuritaires, « a permis aux autorités compétentes de mieux circonscrire et de combattre les projets d’atteinte à la sécurité des personnes et de leurs biens ainsi que les tentatives de troubles à la quiétude des populations à travers  différentes opérations dont des patrouilles, des perquisitions, des saisies d’armes, de véhicules, de motos et des interventions sur des scènes d’attaques terroristes ou de crime ». Elle pourrait aussi aider dans l’enquête des attaques de Grand-Bassam. Plusieurs personnes liées à cet attentat dont le cerveau présumé, Kounta Dallah, sont de nationalité malienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *