Liberia : Ellen Johnson exclue de son parti pour n’avoir pas soutenu Joseph Boakai

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Au Liberia, la présidente sortante Ellen Johnson est accusée de ne pas avoir soutenu son vice-président, Joseph Boakai, lors du deuxième tour de la présidentielle. Elle a donc été exclue du parti de l’unité.

Le dimanche 14 janvier, l’ex parti au pouvoir (le parti de l’unité), a annoncé l’exclusion d’Ellen Johnson, présidente sortante ainsi que de trois autres membres pour violation de la constitution. Selon un communiqué du parti, ses membres sont tenus de « faire campagne aux élections pour le candidat du Parti de l’unité ». Par contre, il leur est interdit de poser « d’autres actions attentatoires à l’existence ou la réputation » du parti.

                 Ellen Johnson Sirleaf été exclue dimanche 14, du parti de l’unité / © DR  

Dans un article paru le 27 octobre dernier, Prince Johnson, candidat au premier tour de la présidentielle avait appelé ses supporters à soutenir George Weah, tandis que Ellen Johnson ne l’a fait à aucun moment.

Boakai avait d’ailleurs déclaré dans une interview, que le soutien de Sirleaf au parti n’était pas satisfaisant. Au contraire, elle aurait été vue en train de faire campagne avec son rival, la star internationale du football George Weah. La présidente sortante n’a pas encore réagi à son exclusion depuis le dimanche.

George Weah est arrivé en tête des élections avec 61,5% des voix et prendra fonction le 22 janvier prochain. Il succédera donc à Ellen Johnson, qui a fait deux mandats consécutifs de six ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *