Search
mardi 18 décembre 2018
  • :
  • :

L’outil numérique, solution pour améliorer la politique de bancarisation des Etats africains 

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS
L’amélioration de la politique de bancarisation des Etats africains a été au centre des échanges, lors d’un colloque organisé les 22 et 23 mars derniers, dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan. En guise de solution, le numérique a été présenté comme un outil efficace pour y arriver. 
Numérique-Bancarisation-Regionale.info

                                          La bancarisation des Etats africains au centre des échanges

 
Ce colloque a été organisé conjointement par la World savings Bank Institute (WSBI) et la Banque nationale d’investissement (BNI Gestion). Autour des réflexions, il a été question de mettre un accent particulier sur les aspects institutionnels réglementaires et  d’apprécier le rôle de l’outil numérique dans la politique de bancarisation des Etats africains. Selon Mme Sakandé-Cissé Fatoumatou, Directrice Générale de BNI Gestion, la croissance des taux de bancarisation des États est un facteur à prendre en compte dans la lutte contre la pauvreté : 
l’accès universel aux services financiers est une priorité pour nous et notre objectif est de contribuer à hauteur d’un milliard d’individus supplémentaires qui devraient avoir accès à des comptes d’ici 2020 qui est un enjeu en matière de lutte contre la pauvreté
 
Le constat est que de plus en plus de personnes se tournent vers les moyens de paiements via le mobiles, le fort taux de pénétration du mobile et la proximité des points de service ont joué pour beaucoup dans ce succès. 
Les flux qui circulent quotidiennement sur le mobile payement, sont une piste de réflexion à explorer, si nous voulons booster la bancarisation (moins de 20%) dans nos Etats », a précisé Mme Minatou Fanta Coulibaly, la représentante du ministre au près du Premier ministre en charge de l’économie et des finances. 
Plusieurs pays dont le Mali, le Sénégal, le Cameroun, le Togo, ont pris part à ce colloque duquel il ressort que « toute une série de stratégies sera mise en place pour que chacun sache qu’il a droit à un compte ». 
 
 
 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *