L’UEFA demande à la FIFA de « clarifier exactement » la sanction de Michel Platini

L’Union des associations européennes de football (UEFA), après avoir appris la sanction infligée par la FIFA à Michel Platini le 9 mai dernier, a demandé à la plus haute instance du football mondial de donner plus de précision sur certains points de cette sanction.

L'avenir de Platini à l'UEFA est compté_Regionale.info
                                                                                                 L’avenir de Platini à l’UEFA est compté

Il s’agit pour l’Union des associations européennes de football (UEFA) de savoir la position exacte que devra adopter Michel Platini lors de l’Euro 2016.

« Nous avons envoyé des courriers à la FIFA pour clarifier exactement ce que c’est que cette sanction. Ce n’est pas très clair pour le moment. Avant l’Euro, on veut une explication très claire afin de savoir ce que signifie cette sanction », a expliqué ce mercredi, le secrétaire général par intérim de l’UEFA, Theodore Theodoridis, lors d’une conférence de presse.

Interrogée par l’Équipe, une source affirme que « Michel Platini peut suivre des matches dans des stades, mais il ne peut pas apparaître dans le secteur VIP, en tant qu’invité par la Fédération Française de Football ou par un sponsor par exemple. Toutes les situations dans lesquelles il semblerait être encore en fonction sont à proscrire ».

Pendant ce temps, Platini a affirmé, dans un communiqué paru ce mercredi, qu’il n’a toujours pas démissionné officiellement de l’UEFA, et qu’il compte rendre sa démission le 14 septembre prochain, lors du congrès extraordinaire électif de l’instance européenne de football :«J’ai annoncé ma décision de démissionner de mon mandat de président de l’UEFA, le 9 mai 2016, à la suite du jugement du Tribunal arbitral du sport. Je confirme cette décision. J’aspire à présenter cette démission face aux 55 fédérations qui composent l’UEFA. J’ai tout simplement envie de leur dire au revoir au grand jour, heureux et fier de ce que nous avons fait ensemble pour le football.»

Lire aussi : Corruption à la FIFA : La sanction de Michel Platini passe de six à quatre ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *