Lutte contre Ebola : La consommation de viande de brousse n’est plus interdite

Le gouvernement ivoirien vient de lever, ce jeudi 08 septembre, les mesures restrictives visant à lutter contre la maladie à virus Ebola. C’est la ministre de la Santé, Mme Raymonde Goudou Coffie,  qui l’a annoncé au cours d’un point presse.

Les mesures d’interdiction de la consommation des viandes dites de « brousse », des accolades et le serrement des mains sont officiellement levées. Aux premières heures du ravage du virus Ebola dans les pays voisins, l’État de Côte d’Ivoire était contraint d’adopter ces mesures pour éviter l’apparition de cette maladie dans pays. D’ailleurs, il a été également procédé à la réouverture des frontières ivoiriennes terrestres avec la Guinée et le Liberia.

Raymonde Goudou Coffie - Regionale.info
Raymonde Goudou Coffie, ministre de la santé

« Le Conseil national de sécurité présidé par le Président Alassane Ouattara a constaté avec satisfaction lors de sa session du 1er septembre dernier, la fin de la transmission de la Maladie à virus Ebola en Guinée et au Liberia », a fait savoir la ministre de la Santé.

Seulement, précise -t-elle, la vigilance et les mesures hygiéniques qui ont jusque là réussi à la Côte d’Ivoire demeurent. Il s’agit donc de la surveillance continue des menaces par le renforcement du dispositif de veille, de la poursuite de la sensibilisation des populations sur le respect des mesures préventives, du lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon, du nettoyage avec de l’eau de javel des espaces contaminés par les sécrétions des malades et de la prudence en cas de manipulation de gibier.

Par ailleurs, les autorités sanitaires déconseillent fortement de « toucher, de transporter et consommer les animaux trouvés morts en forêt  et les  contacts avec les sécrétions des animaux de brousse ».

Rappelons que la maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie grave, souvent mortelle chez l’homme. Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine. Ce fléau a causé, plus de 11 000 morts dans les pays africains touchés.

Une pensée sur “Lutte contre Ebola : La consommation de viande de brousse n’est plus interdite”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *