fbpx
Search
vendredi 18 janvier 2019
  • :
  • :

Lutte contre le terrorisme : le gouvernement annonce des mesures d’un coût de 80 milliards de F CFA

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Au terme du conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 avril 2016, le gouvernement a annoncé l’adoption d’une mesure sécuritaire qui vise à renforcer la lutte contre le terrorisme. Sa mise en œuvre devra coûter 80 milliards de F CFA.

Attaque - Grand Bassam

                                                                        Image utilisée à titre d’illustration

Dans le cadre de sa politique de renforcement de la lutte contre le terrorisme, le Conseil National de Sécurité (CNS) a tenu le mardi 19 avril 2016 une séance de travail au Palais de la Présidence, en présence du Président de la République, Alassane Ouattara. Les recommandations de cette séance de travail ont été données au terme du conseil des ministres qui s’est tenu un jour après. Ainsi, selon Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, « il y a des mesures urgentes destinées au renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité » qui seront mises en œuvre. Ces mesures permettront d’assurer la sécurité des biens et des personnes sur toute l’étendue du territoire afin d’éviter de nouvelles attaques terroristes.

Ces mesures dont l’évaluation s’élève à 80 milliards de F CFA serviront entre autre au renforcement des services de renseignement, à la surveillance des frontières, à la formation et l’équipement des unités ainsi que la dotation en moyens de mobilité et au déploiement de troupes additionnelles sur l’ensemble du territoire national.

Rappelons que depuis l’attentat de Grand-Bassam qui a fait 19 morts, le gouvernement ivoirien a pris des mesures afin de renforcer la sécurité du territoire, comme celle qui exige la « présentation de document d’identité biométrique pour passer les frontières ivoiriennes », a soutenu Bruno Koné.




One thought on “Lutte contre le terrorisme : le gouvernement annonce des mesures d’un coût de 80 milliards de F CFA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *