Lutte contre le terrorisme : Le gouvernement Togolais veut impliquer les sociétés de gardiennage

Face à la menace du terrorisme qui est de plus en plus grandissante en Afrique de l’Ouest, le gouvernement togolais en plus des forces de l’ordre,  entend impliquer les surveillants et gardiens.

Le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damhane , tient dans la lutte contre le terrorisme, à faire feu de tout bois. Voulant renforcer le système sécuritaire, il compte impliquer les surveillants et les gardiens. D’ailleurs, il a rencontré ce jeudi 31 mars 2016 à Lomé,  les responsables des sociétés de surveillance et de gardiennage à cet effet.

C’est une nouvelle forme de coopération engagée pour relever le niveau de formation des gardiens. L’objectif c’est tendre vers la professionnalisation du secteur et l’adaptation aux nouvelles exigences de la sécurité des personnes et des biens  explique le ministre Yark Damhane.

Conscient que ces surveillants ne sont pas de professionnels en la matière, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a promis mettre à la disposition des sociétés de gardiennage des cadres de la police et de la gendarmerie pour la formation de leur personnel.

Pour le ministre, il ne reste donc qu’à établir un chronogramme de formation , histoire de voir dans quel domaine le gouvernement togolais peut contribuer à la professionnalisation de ses agents, de sorte qu’il participe ainsi au renforcement de la sécurité.

Une pensée sur “Lutte contre le terrorisme : Le gouvernement Togolais veut impliquer les sociétés de gardiennage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *