fbpx

Mairie du Plateau /Installation de Ehouo Jacques : voici ceux qui s’opposent

Dans notre publication du lundi 11 mars dernier, nous annoncions l’installation imminente du maire élu Ehouo Jacques qui était prévu pour mardi. Malheureusement, il n’a pu tenir son premier conseil à ce jour. Voici les raisons.

En effet, Koffi Martin, membre de la liste Rhdp au plateau pendant l’élection municipale était entourée des responsables locaux du RHDP lors d’une  conférence de presse animée le mardi 12 mars 2019, pour s’opposer à l’installation du nouveau maire.

                                                                                               Ehouo Jacques veut regagner son fauteuil ©/DR

Selon le conférencier, le maire PDCI élu serait impliqué dans une malversation avec l’ancien maire Akoussi Bendjo. Et annonce qu’il va intenter un procès contre lui et dix de ses conseillers. 

En attendant, ces responsables du parti au pouvoir disent s’opposer à son installation parce qu’ils rejettent tout arrangement politique comme mode de règlement de l’affaire Ehouo  Jacques en dehors de la loi.

« Nous veillerons à ce que cette affaire connaisse une suite judiciaire pour la manifestation de la vérité et que cela ne soit d’aucun objet arrangement politique. Force doit être à la loi » a prévenu Koffi Martin.

L’on peut comprendre clairement qu’au moment où le maire élu espère retrouver son poste, le Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) est en train de manœuvrer contre son installation.  

Nos sources indiquent par ailleurs, qu’il entend saisir la CEI et le parquet du tribunal de première instance du plateau, pour se pencher sur le cas d’une dizaine de personnalité membres élus de la liste de   Ehouo Jacques. Parce que selon lui, ils seraient en porte-à-faux avec la loi.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *