fbpx
Search
vendredi 19 avril 2019
  • :
  • :

Marchés financiers : La BAD et l’ASEA s’unissent pour le développement des places boursières en Afrique

Samedi 06

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Association des bourses africaines (ASEA) ont signé, le lundi 11 juillet 2016, un protocole d’accord d’une durée de cinq ans. L’objectif est d’unir leurs forces et d’harmoniser leurs stratégies respectives afin de mobiliser des fonds pour le financement de la croissance économique des pays africains.

Ce partenariat permettra de favoriser plusieurs projets d’intérêt mutuel pour l’ASEA et la BAD dans divers domaines bien spécifiques. Les deux instituions vont mettre la priorité sur le développement des infrastructures financières, l’introduction de nouveaux produits financiers, l’amélioration de la liquidité des marchés et la participation aux marchés ainsi qui le partage d’informations.

Signature du Protocole d’accord : (de gauche à droite) Oscar Onyema OON, DG de la Bourse du Nigeria et président de l’ASEA, et Akinwumi Adesina, Président de la BAD @Copyrighy : BAD

Signature du Protocole d’accord : (de gauche à droite) Oscar Onyema OON, DG de la Bourse du Nigeria et président de l’ASEA, et Akinwumi Adesina, Président de la BAD @Copyrighy : BAD

La BAD et l’ASEA ont déjà commencé à collaborer avec succès sur le projet de connectivité des bourses africaines (African Exchange Linkage Project), qu’elles ont co-initié dans le but d’améliorer la liquidité, de stimuler les échanges entre les marchés et d’y favoriser des investissements plus importants. « Ce partenariat contribuera à mobiliser l’épargne domestique et à faciliter l’accès au financement par le biais des marchés de capitaux pour les petites et moyennes entreprises (PME) qui constituent la plus grande partie du secteur privé africain », a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina.

LIRE AUSSI : La BAD dans le top 10 des organisations en termes de transparence

Selon le président de l’ASEA, Oscar N. Onyema Oon, ce partenariat entre la BAD et ASEA répond au mandat de l’Association de promouvoir les activités de ses membres et les marchés de capitaux africains, lequel s’en verra renforcé grâce à leurs efforts combinés. Ce protocole d’accord ouvre la voie à divers projets qui se concentreront sur le développement des échanges et l’approfondissement des marchés boursiers, avec cet objectif ultime : alimenter la croissance économique de l’Afrique.

La BAD et l’ASEA sont déterminées à œuvrer au mieux pour que le continent atteigne son plein potentiel économique.

Advertise – Regionale.info



One thought on “Marchés financiers : La BAD et l’ASEA s’unissent pour le développement des places boursières en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *