fbpx

Mise en lumière des droits et devoirs de la femme, par l’association ÊTRE UNE FEMME

Comme chaque 8 mars, une journée est dédiée à la célébration des droits de la femme. C’est dans cette optique que l’association ÊTRE UNE FEMME a organisé la première édition de DROIT AU FÉMININ, en cette matinée du vendredi 8 mars 2019, au lycée technique de Cocody, avec pour thème : « lumière sur les droits de la femme et leurs exercices en Côte d’Ivoire ».

Mise en lumière des droits et devoirs de la femme, par l'association ÊTRE UNE FEMME_Regionale.info

                                    Mise en lumière des droits et devoirs de la femme, par l’association ÊTRE UNE FEMME ©Regionale.info

« Cette initiative de droit au féminin, c’est de dire aux femmes que cette journée n’est pas une fête des femmes, mais montrer aux femmes la valeur, mais surtout l’importance des droits qui leur sont attribués et leur apprendre à être autonome et aussi comment procéder à certaines procédures judiciaires en cas de violence », a indiqué Ruth Ouattara épouse Toba, présidente de l’association et consultante en leadership féminin.

Pour elle, l’objectif principal, cette année 2019, est de faire des conférences dans des écoles sur l’égalité des genres, aller dans les zones rurales, à l’intérieur du pays pour montrer l’importance et le rôle de la femme dans la société. Une deuxième édition sur la journée internationale au village de la jeune fille est prévue.

A cette conférence, plusieurs points sous forme de panel ont été développés tels que : la réflexion sur les causes et solutions aux violations des droits de la femme, cap sur les droits en Côte d’Ivoire, les procédures judiciaires en cas de violence des droits de la femme et TIC et autonomisation de la femme.

Juristes, présidentes d’association et femme des médias ont donné de leur savoir dans le but d’élucider ces femmes, jeunes filles et élèves venues pour l’occasion sur les droits qui leur sont dus.

Madame Atsain Astrid, social média manager de l’ONG Amazones du web, Alumni des programmes américains et panéliste, a par ailleurs incité les femmes a l’innovation, à être autonomes en créant son activité, sa propre identité numérique, car « grâce à internet, l’on peut s’affirmer et impacter avec sa vision ».

Rappelons que ÊTRE UNE FEMME est une association qui milite sur l’égalité entre les genres, et s’engage à l’épanouissement et au bien-être de la femme en Côte d’ Ivoire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *