Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Municipales : Abstention et violences au rendez vous

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Ce dimanche 22 mai, environ 5 millions de Burkinabè étaient appelés aux urnes dans le cadres des elections municipales . Le faible taux de participation et les échauffourées étaient au rendez-vous.

Ces municipales étaient la dernière pièce du puzzle qui manquait à l’administration de Roch Marc Christian Kaboré, le Président du pays des hommes intègres. Pour lui en effet c’est « un des maillons qui manquait à la chaîne », c’est pourquoi il n’a pas hésité à inviter ses compatriotes à se « rendre massivement aux urnes ». Un appel qui n’a pas eu écho chez tous les Burkinabè.

En effet, l’engouement et le calme constatés en novembre 2015, lors de la présidentielle et des législatives, n’ont pas été de mise pour les municipales du dimanche 22 mai. Les observateurs sont unanimes sur le fort taux d’abstention constaté. D’ailleurs,  Barthélémy Kéré, président de la Commission Nationale Électorale Indépendante (CENI) le reconnait, « Le constat majeur que nous pouvons faire est la faible affluence des électeurs dans les bureaux de vote ». Plus faible même que les communales de 2012, qui étaient couplées avec les législatives, note t – il. Pourtant, il y avait de véritables enjeux. En effet, ces municipales marquaient les premières élections locales, après la chute de Blaise Compaoré et devaient confirmer le retour à une administration « normale ».

Hormis le taux d’abstention, quelques échauffourées ont aussi émaillé ces élections. Entre militants des partis politiques, les tensions étaient telles que des bureaux de vote ont été attaqués et des matériels électoraux brûlés. « Si l’insécurité est telle que l’organisation des élections est un danger pour tout le monde, il est sage d’annuler les élections », a indiqué le Président, dénonçant par ailleurs toutes cette vague de violence qui ont conduit à l’annulation de la tenue du scrutin dans trois communes.

 



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Municipales : Abstention et violences au rendez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *