fbpx
Search
mercredi 16 janvier 2019
  • :
  • :

NIGER : Au moins 15 djihadistes tués lors d’une opération conjointe de soldats français et nigériens

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Une quinzaine de djihadistes ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’une opération menée conjointement par l’armée nigérienne et la force Barkhane. L’information a été communiquée par L’Etat-major français, le dimanche 30 décembre.

L’opération menée par les deux forces a permis d’éliminer des éléments qui sont vraisemblablement des membres de l’organisation « Etat islamique dans le Grand Sahara » (EIGS). C’est du moins ce qu’a expliqué à l’Agence France-Presse, le porte-parole de l’Etat-major des armées françaises, le colonel Patrik Steiger.

« Un raid aérien combiné de chasseurs et d’hélicoptères Tigre a, dans un premier temps, frappé les différents points de regroupement des groupes armés terroristes situés dans une zone d’un rayon d’une quinzaine de kilomètres », précise-t-il dans un communiqué.

                                                     Image utilisée à titre d’illustration / © DR  

Les djihadistes ont essuyé des pertes au sein de leur rangs mais aussi de leur matériel. En effet, une vingtaine de motos a été saisie ainsi que des armes et des munitions.

L’opération menée à environ 175 kilomètres au nord de Niamey (village de Tongo Tongo), a été exécutée par des militaires français et nigériens, appuyés par des hélicoptères français. Il faut préciser qu’une patrouille de militaires américains et nigériens avait été prise en embuscade dans cette zone, le 4 octobre 217, par des combattants de l’Etat islamique dans le Grand Sahara (EIGS). 4 militaires américains et 4 autres militaires nigériens avait été tués.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *