Search
mercredi 13 décembre 2017
  • :
  • :

NIGERIA : Aliko Dangote prévoit 20 à 50 milliards $ d’investissements aux États-Unis et en Europe

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les États-Unis et l’Europe sont les deux continents sur lesquels le richissime Nigérien Alika Dangote veut attaquer dans 4 ans. En effet, il prévoit un investissement compris entre 20 et 50 milliards de dollars dans les secteurs des énergies renouvelables et de la pétrochimie.

L’homme le plus riche du continent souhaite ainsi affiner la stratégie de développement de ses activités vers d’autres pays à l’échelle mondiale. Il a déclaré que 60 % des investissements de son groupe seront portés à partir de 2020 vers d’autres pays. Toutefois, Aliko Dangoté ne souhaite pas se limiter à des investissements dans les secteurs des énergies renouvelables et de la pétrochimie. Il prévoit aussi investir également dans d’autres sociétés en majorité aux États-Unis et en Europe.

                  Aliko Dangote prévoit un investissement entre 20 et 50 milliards $ dans 4 ans  © : DR

Dans le volet des investissements dans l’industrie manufacturière, le groupe qui possède déjà, dans l’état d’Adamawa, une des plus grandes usines de raffinage de sucre d’Afrique subsaharienne, prévoit de faire passer sa superficie de 4 hectares à 12 hectares. Par ailleurs, la multinationale nigériane veut développer, en plus de ses 4 cimenteries présentes au Nigéria, plusieurs autres unités à travers tout le continent africain.

« Nous avons grandi en terme de capacité de production et d’espace d’activités. Notre objectif est de continuer sur cette lancée. D’ici 2020, nous espérons avoir une capacité de production comprise entre 75-80 millions de tonnes de ciment par an, avec 40 millions provenant du Nigéria et 35-40 millions générés d’autres pays d’Afrique » aussi « de devenir la plus grande compagnie de production de ciment en Afrique, et l’une des plus grandes du monde ».

Lire aussi : Cote d’ivoire : Une nouvelle cimenterie du groupe Dangoté bientôt à Abidjan

Dangote Group veut également consacrer des fonds à la construction d’une nouvelle usine de raffinage de pétrole brut dotée d’une capacité de traitement de 650 000 de barils par jour, et qui serait à même satisfaire la demande actuellement de produits pétroliers au Nigéria et même d’en exporter.

Lire aussi : L’Africain le plus riche veut produire 1 million de tonnes de riz d’ici 5 ans

Rappelons que le groupe Dangote est l’un des conglomérats commerciaux les plus diversifiés en Afrique, avec une réputation durement acquise pour d’excellentes pratiques commerciales et la qualité des produits avec son siège opérationnel dans la métropole animée de Lagos, au Nigeria.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.