Nigéria : « Le gaz pourrait booster l’économie » (Bolaji Osunsanya)

Le gouvernement nigérian pourrait profiter de l’intérêt des entreprises pour le gaz afin d’imposer de nouvelles règlementations aux investisseurs. Selon Bolaji Osunsanya, président de la Nigerian Gas Association (NGA), le gaz a la capacité de doper l’économie nigériane.

Le gouvernement pourrait inciter fortement tout nouvel investisseur à développer la production du gaz pour le marché domestique. Selon Bolaji, le gaz du Nigeria a la capacité de porter la croissance économique du pays si de gros investissements sont faits pour maximiser son développement.

Le Termina gazier de Shell au Nigeria @Copyright : DR
                                Le Termina gazier de Shell au Nigeria @Copyright : DR

Ses énormes réserves, le tiers des réserves de gaz du continent, suscitent l’appétit croissant des entreprises. Les réserves de gaz non encore exploitées pourraient atteindre 16,8 trillions de mètres cubes.

Pour le président de la BGA : « Le gaz naturel a un potentiel sous-estimé. Il faudrait que des efforts soient faits tout d’abord dans l’exploration et que les responsables à divers niveaux prennent autant de sérieux le gaz que le pétrole. Il faut, avant tout mettre en place un cadre juridique et réglementaire qui favorise les investissements ».

Pour rappel, le Nigeria produit 27 milliards de tonnes de gaz naturel. Il est le 7e producteur mondial. Il exporte 95% de sa production sous forme de Gaz naturel liquéfié. Les réserves prouvées de gaz sont estimées à près de 5,2 trillions de mètres cubes.

2 réponses sur “Nigéria : « Le gaz pourrait booster l’économie » (Bolaji Osunsanya)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *