Search
lundi 26 février 2018
  • :
  • :

NIGERIA : MTN soupçonné d’avoir fait sortir plus de 12 milliards de dollars illégalement ces dix dernières années

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

MTN n’en finit visiblement pas avec les déboires au Nigeria. Après une amende historique qui lui a été infligée en 2015 pour non désactivation de cartes SIM, la société est cette fois-ci soupçonnée de « blanchiment d’argent ». Les faits qui se seraient déroulés durant les dix dernières années portent sur un montant de 12 milliards de dollars.

Les accusations portées contre MTN Nigeria émanent du Sénateur Dino Melaye, représentant du Kogi West. Selon lui, la société a au cours des dix dernières années, fait sortir illégalement du Nigeria 3 657 838 391 516 nairas, soit un peu plus de 12 milliards de dollars :

« Mes respectés collègues, MTN Nigeria a payé une somme de 284,9 millions de dollars US le 6 février 2001 pour acquérir sa licence d’exploitation dans ce pays. Entre 2006 et 2016, par l’entremise de quatre banques nigérianes et d’un ministre, MTN a fait sortir plus de 12 milliards de dollars du Nigéria. Cela représente environ la moitié de nos réserves extérieures », a-t-il déclaré devant le sénat de la République fédérale du Nigéria.

MTN-Nigeria-Agence-regionale.info

Il a ajouté que cela a pu être possible avec la complicité de quatre banques nigérianes et d’un ministre. Suite à ses accusations, le Sénat a décidé d’ouvrir une enquête, le 22 septembre, afin de faire la lumière sur cette affaire. De plus, le Président du Sénat a exigé du Sénateur Dino Melaye, l’apport des éléments de preuve qui attestent de la véracité de ces allégations, lors de la prochaine échéance parlementaire qui se déroulera le 27 septembre 2016.

Alors que l’entreprise n’a pas encore épuré l’amende qu’elle doit verser aux autorités du pays suite à la-non désactivation de cartes SIM, cet épisode pourrait venir mettre à mal ses activités commerciales dans le pays le plus peuplé d’Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *