Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Nouvelle Constitution : « Les députés n’ont pas qualité à se prononcer sur la Constitution » ( KKB)

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2015, par ailleurs député de la commune de Port-Bouet, Kouadio Konan Bertin dit KKB est sorti de l’hémicycle ce matin, en plein débat sur le projet de reforme Constitutionnelle. Son préalable a été rejeté à l’ouverture des débats en Commission.

« Les députés n’ont pas qualité à se prononcer sur la constitution », estime l’honorable Kouadio Konan Bertin, citant la constitution de 2000. Pour lui donc « avant de passer à une nouvelle Constitution, il faut qu’on dise ce qu’on reproche à celle qui existe » indique-t-il, avant de poursuivre, « les Ivoiriens ont le droit comme tous les peuples de voir leur souveraineté respectée (…) ce qui se fait maintenant est contre le peuple. Je ne peux pas m’associer à ce qui se fait contre le peuple». La suite des débats se fera certainement sans le député de Port Bouet.

Lire Aussi : Nouvelle Constitution : KKB crie à la « haute trahison »

Face aux députés de la Commission des affaires générales et institutionnelles, pour défendre le projet, trois ministres. Ce sont, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, le ministre d’État chargé du dialogue politique et des relations avec les institutions, Jeannot Kouadio Ahoussou et du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Sansan Kambilé.

Suivant le programme de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale ivoirienne, Le vote de ce projet est prévu le mardi prochain en séance plénière.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *