fbpx

Orpaillage clandestin : La BRICM fait une importante saisie

Samedi 06

La Brigade de Répression des Infractions au Code Minier (BRICM) a fait une importante prise. Il s’agit de matériels saisis sur les sites d’orpaillage clandestin à Aboisso et à Yakassé-Attobrou. Ils ont été présentés le 09 avril 2019 à Abidjan, au ministre ivoirien des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi.

                L’arsenal des orpailleurs clandestins saisis par la BRICM ©/DR

Dans la lutte contre l’orpaillage clandestin, la Brigade de répression des infractions au code minier (BRICM) a fait une importante saisie à Aboisso et dans la localité de Yakassé-Attobrou. Une trentaine d’engins à savoir des pelleteuses, des générateurs, des groupes électrogènes, des motos, des appareils de communication, des véhicules, et même des fusils ont été saisis, a fait savoir le ministre des Mines, Jean-Claude Kouassi.

Il a par ailleurs saisi cette occasion pour inviter les orpailleurs clandestins à se rendre dans les chantiers-écoles pour être formés, encadrés et avoir la possibilité de mener ces mêmes activités, dans la légalité.

Toujours, selon le ministre, les contrevenants pris sont aux mains de la justice. Son souhait, traiter tous les sites avec la plus grande rigueur.

Les matériels saisis sont entreposés à la Société pour le développement minier de la Côte d’Ivoire (SODEMI).  

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *